Liens d'accessibilité

Un jihadiste présumé abattu lors d'une opération antiterroriste en Tunisie

  • VOA Afrique

Des officiers de police garde un hotel à Sousse, Tunisie, le 27 juin 2015.

Un jihadiste présumé a été tué par l'armée tunisienne lors d'une opération dans la zone montagneuse de Kasserine (centre-ouest), a annoncé mercredi le ministère de la Défense.

Dans la nuit de mardi à mercredi "lors d'une opération militaire à Kasserine, un élément terroriste a été tué lors d'accrochages avec nos forces", a précisé à l'AFP le porte-parole de ce ministère Belhssan Oueslati.

Aucun militaire n'a été blessé dans cette opération qui est toujours en cours, a ajouté M. Oueslati sans vouloir donner d'autres détails.

L'armée et les forces de sécurité traquent depuis des années des groupes extrémistes armés retranchés dans les zones montagneuses, notamment dans la région de Kasserine, proche de la frontalière algérienne. Ces groupes se revendiquent le plus souvent d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ou de l'organisation ultraradicale Etat islamique (EI).

L'essor d'une mouvance jihadiste en Tunisie depuis la révolution de 2011 est responsable de la mort de plusieurs dizaines de soldats, de policiers, de touristes mais aussi des civils.

Le pays a été le théâtre en 2015 et 2016 d'attentats majeurs revendiqués par le groupe Etat islamique comme celui qui a tué 38 touristes à Sousse (est) en juin 2015.

La Tunisie est toujours sous état d'urgence mais les autorités affirment avoir fait "des pas très importants dans la guerre contre le terrorisme" et appellent toujours à la vigilance.

Des démantèlements de cellules jihadistes sont régulièrement annoncés par les autorités.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG