Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un ingénieur libanais enlevé par des hommes armés à Kano


L'émir de Kano, Muhammadu Sanusi II, au palais de Kano au Nigeria, le 18 juillet 2014.

Des hommes armés ont enlevé mardi un ingénieur libanais à Kano, la grande ville du nord du Nigeria, lors d'une attaque ayant fait un mort, selon la police et des témoins.

Quatre hommes ont attaqué un site de construction en pleine ville un peu avant 7h du matin (6h TU) et enlevé l'ingénieur qui supervisait des travaux routiers, ont indiqué des témoins à l'AFP.

Le porte-parole de la police locale, Abdullahi Haruna, a confirmé : "Il y a eu un enlèvement au rond-point Dangi ce matin, la victime est un ingénieur libanais". "Une personne a été tuée et une autre blessée dans l'attaque", a-t-il ajouté, précisant qu'il s'agissait d'ouvriers nigérians du site.

La police a ouvert une enquête pour identifier les responsables de cette attaque.

Les enlèvements se multiplient depuis une dizaine d'années, d'abord dans le Sud-Est pétrolier, où ils visaient des travailleurs expatriés, avant de se propager dans tout le pays.

Les personnes enlevées sont souvent libérées au bout de quelques jours, après versement d'une rançon.

La mère de Samuel Kalu, international de l'équipe nationale nigériane des Super Eagles et attaquant des Girondins de Bordeaux, a été enlevée début mars pendant près d'une semaine avant d'être libérée dans le sud-est du Nigeria, a déclaré mardi à l'AFP un responsable de la police.

En avril 2018, des "voyous" avaient déjà enlevé un ingénieur allemand à Kano après avoir tué un policier lui servant d'escorte, selon la police.

Votre avis

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG