Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Afrique

Un Français dément son implication dans le "coup d'Etat" manqué en Guinée équatoriale

Dans une rue de Malabo, la capitale de la Guinée équatoriale, le 24 janvier 2012.

Un Français désigné par la justice de Guinée équatoriale comme un des acteurs du "coup d'Etat" manqué de décembre dans ce pays, dément toute implication, estimant que cette accusation était une "opération montée de toutes pièces".

"C'est une cabale qui est montée contre nous, une opération montée de toutes pièces. Le but aujourd'hui pour le président actuel (Téodoro Obiang Nguema) c'est d'éradiquer l'opposition en exil comme il le fait dans le pays", a déclaré Dominique Calace de Ferluc, interrogé au téléphone par l'AFP depuis Libreville.

Selon lui, le président Nguema cherche à "impliquer la France dans cette affaire" pour se venger du "contentieux des biens mal acquis" qui vise son fils Teodorin, condamné à 3 ans de prison avec sursis par la justice française en octobre 2017.

>> Lire aussi : Malabo affirme que la tentative de "coup d'Etat" en Guinée équatoriale a été organisée en France

Mi-mars, la justice équato-guinéenne avait désigné M. Calace de Ferluc, un Tchadien et un Centrafricain, comme les exécutants de la tentative de "coup d'Etat" que Malabo a affirmé avoir déjoué début janvier.

Ingénieur du son à la retraite, Dominique Calace de Ferluc avait réalisé un reportage sur la Guinée équatoriale en 2007 et y était resté "environ un mois".

Il affirme avoir ensuite "rencontré le président" Nguema et être devenu conseiller en communication de l'ambassade de Guinée équatoriale en France, poste dont il a été licencié il y a six ans.

M. Calace de Ferluc dit avoir commencé à se "poser des questions" sur la nature du régime de Malabo après avoir "appris qu’un opposant historique, Bonifacio Nguema Esono Nchama, avait passé 10 ans en exil et avait étéinvité par la présidence". "Il a été assassiné trois semaines après son retour en Guinée équatoriale", a affirmé le Français.

>> Lire aussi : Limogeages en série après le "coup d'Etat" déjoué en Guinée équatoriale

Selon Malabo, M. Calace de Ferluc aurait reçu une avance de 500.000 euros de la part d'Equato-guinéens pour financer le coup d'Etat, a affirmé David Nguema Obiang, procureur général de Guinée équatoriale.

"Je me dédouane de tout financement de coup d'Etat" et de "tout contact avec des militaires", a cependant affirmé M. Calace de Ferluc à l'AFP.

S'il avait reçu de l'argent, il assure que "cela aurait servi à payer des pages d'informations dans la grande presse pour informer les lecteurs sur ce qui se passe dans le pays avec photos et preuves à l'appui".

Dominique Calace de Ferluc entend déposer à l'ONU "un dossier de crimes contre l'humanité" en Guinée équatoriale sur la base de témoignages faisant état de "300 assassinats" et de "charniers avec 700 ou 800" corps en Guinée équatoriale. Le tout sur une période qui date de l'arrivée au pouvoir de Teodoro Obiang Nguema en 1979.

Avec AFP

See all News Updates of the Day

Les intempéries les plus meurtrières en Afrique australe depuis 20 ans

Zimbabwe Cyclone

L'Afrique australe a plusieurs fois été meurtrie par des tempêtes et inondations, comme lors du cyclone Idai qui vient de dévaster le Mozambique et le Zimbabwe. Rappel des intempéries les plus meurtrières des vingt dernières années :

- La plus meurtrière au Mozambique en 2000 -

En février et mars 2000, des inondations sans précédent depuis un demi-siècle au Mozambique font quelque 800 morts, au moins 50.000 sans-abri et affectent environ deux millions de personnes sur une population de 17 millions.

Les provinces les plus touchées sont Maputo, Gaza et Inhambane (sud). Cette catastrophe, à laquelle s'ajoutent les effets du passage du cyclone Eline, porte un coup sévère à l'économie du pays. Eline tue également 130 personnes à Madagascar.

En janvier et février 2013, de nouvelles inondations dans la province de Gaza font plus d'une centaine de morts et environ 250.000 sinistrés, emportant routes, hôpitaux et maisons.

En janvier 2015, le Mozambique connaît une autre catastrophe majeure: après de fortes précipitations, le fleuve Licungo, qui sépare le pays en deux, monte subitement de 12 mètres, dévastant la province de Zambézie (centre), plongeant la moitié nord du pays dans le noir et coupant l'axe autoroutier Nord-Sud, ce qui complique l'acheminement de l'aide humanitaire. Ces inondations font près de 160 morts (hors cas de choléra) et 177.000 sinistrés. Au Malawi voisin, des crues tuent 176 personnes.

- 2004 : Madagascar -

En mars 2004 à Madagascar, le cyclone Gafilo dévaste le nord et l'ouest faisant au moins 241 morts, ainsi que plus de 300.000 sans-abri.

L'île est fréquemment frappée par de nombreux cyclones et tempêtes tropicales, comme Géralda en février 1994 (au moins 200 morts, 500.000 sinistrés) et Gretelle en janvier 1997 (152 morts, 60.000 sans-abri).

- 2016-2017 : Zimbabwe -

Entre décembre 2016 et février 2017, le Zimbabwe, déjà touché par la sécheresse, subit des inondations qui font au moins 246 morts. Plus de 2.000 personnes sont déplacées.

S'ensuit une recrudescence du paludisme, qui provoque 150 morts en deux mois.

Les intempéries les plus meurtrières des dernières décennies sur l'ensemble du continent africain ont frappé entre octobre 1997 et janvier 1998 une vaste zone englobant la Somalie, l'Ethiopie, le Kenya, la Tanzanie et l'Ouganda. De gigantesques inondations, suite à des pluies torrentielles causées par El Niño, une anomalie océanique et atmosphérique qui s'empare du Pacifique tropical, qui perturbe tous les trois à sept ans températures, courants et précipitations, avaient alors affecté ces cinq pays pendant trois mois, faisant plus de 6.000 morts.

Un ex-enfant soldat ouvre une école de boxe

Un ex-enfant soldat ouvre une école de boxe
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:10 0:00

L’art du Cap attire les collectionneurs

L’art du Cap attire les collectionneurs
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:38 0:00

Les femmes disent non au harcèlement sexuel

Les femmes disent non au harcèlement sexuel
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:08 0:00

Deuil national au Mozambique

Deuil national au Mozambique
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:33 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG