Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Un ermite américain délogé après 30 ans de vie dans les bois


Sur cette photo non datée fournie par Jodie Gedeon, David Lidstone, alias "River Dave", sourit dans les bois de Canterbury, dans l'État de New Hampshire, aux États-Unis.

Un ermite américain dont la cabane dans les bois a été incendiée il y a une semaine a reçu l'ordre d'un juge de cesser de vivre dans la forêt où il a passé les trois dernières décennies.

David Lidstone, surnommé "River Dave" (Dave le Riverain), 81 ans, est un bûcheron de carrière. Dans la forêt il vivait en quasi autarcie, coupant du bois pour se réchauffer et cultivant ses propres aliments aux abords de la rivière Merrimack dans la ville de Canterbury, dans l'État du New Hampshire.

Ses ennuis commencent le 15 juillet quand il est arrêté et jeté en cellule pour outrage à un tribunal qui le sommait de quitter les lieux car un autre citoyen, Leonard Giles, 86 ans, disait être le propriétaire de la terre où l’ermite avait construit sa cabane. Un litige qui remonte à 2016.

Le terrain en question, qui reste non aménagé et principalement utilisé pour récolter du bois, a appartenu à la même famille depuis 1963.

"La société ne me le permet pas"

En guise de réplique, River Dave avait déclaré qu'un ancien chef de la famille en question lui avait donné son accord verbal pour y vivre, il y a des années.

Amené au tribunal mercredi, il est tombé d’accord avec la partie plaignante pour quitter le terrain. Il ne lui reste plus qu’à récupérer ses chats, ses poules et ce qui a été épargné par l’incendie.

"Je ne vois pas comment je pourrais redevenir un ermite, car la société ne me le permet pas", s’est désolé River Dave dans une interview accordée à l'Associated Press mardi.

La cause réelle de l'incendie qui a détruit sa cabane le 4 août n'a pas encore été définitivement établie, selon les autorités. Le chef des pompiers de Canterbury, Michael Gamache, a déclaré qu’une enquête est toujours en cours et que pour l’heure la piste d’un incendie criminel n'est pas exclue.

Élan de solidarité

Entre-temps, les bévues de River Dave ont suscité un élan de solidarité à travers les États-Unis et au-delà. Des collectes de fonds ont été initiées en sa faveur, tandis que d’autres personnes sont allées jusqu’à lui offrir un endroit où vivre.

Tout en se disant reconnaissant de ce soutien, River Dave dit qu’il n’a pas encore décidé des prochaines étapes de sa vie.

L'homme, qui serait légalement marié, est père de trois enfants, mais il semble avoir perdu tout contact avec eux.

"Peut-être que les choses que j'ai essayé d'éviter sont les choses dont j'ai vraiment besoin dans la vie", a-t-il conclu, philosophe.

XS
SM
MD
LG