Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Trump positif au Covid : les messages de soutien affluent du monde entier


Donald et Melania Trump à Washington DC, le 27 mai 2020.

Un peu plus d'un mois avant l'élection présidentielle américaine, Donald Trump a annoncé tôt vendredi via Twitter que lui et la première dame Melania Trump ont été testés positifs pour le coronavirus et ont commencé à se mettre en quarantaine.

En réponse, le vice-président Mike Pence a tweeté : "Karen et moi adressons notre amour et nos prières à nos chers amis le président @realDonaldTrump et @FLOTUS Melania Trump. Nous nous joignons à des millions de personnes à travers l'Amérique qui prient pour leur rétablissement complet et rapide. Que Dieu vous bénisse, Président Trump et notre merveilleuse Première Dame Melania".


Le secrétaire de presse de Pence, Devin O'Malley, a tweeté vendredi que le vice-président "est testé pour le COVID-19 tous les jours."

"Ce matin, le vice-président Pence et la deuxième dame ont été testés négatifs pour COVID-19. Le vice-président Pence reste en bonne santé et souhaite un bon rétablissement aux Atouts", a déclaré O'Malley dans son tweet.


Le secrétaire d'État Mike Pompeo a rassuré les journalistes qui l'accompagnaient vendredi en Croatie en leur disant qu'il se sentait bien et qu'il n'avait pas de COVID-19, précisant qu'il avait été testé régulièrement.

"Nous prions pour le Président et la Première Dame afin qu'ils se rétablissent rapidement", a déclaré M. Pompeo.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a adressé "ses meilleurs vœux de rétablissement rapide et complet au président Trump et à la première dame Melania Trump".


Les marchés mondiaux ont chuté suite à la nouvelle du diagnostic de M. Trump.

Naoya Oshikubo, un économiste senior de Sumitomo Mitsui Trust Asset Management à Tokyo, a déclaré à Reuters qu'il craignait que Trump "devienne encore plus agressif envers la Chine" après avoir contracté le virus.Oshikubo a ajouté : "J'ai eu l'impression que le Premier ministre britannique Boris Johnson est devenu plus anti-Chine après avoir eu COVID-19". Le coronavirus est apparu pour la première fois en Chine à la fin de l'année dernière.

Le membre démocrate du Congrès Joaquin Castro du Texas a exprimé son inquiétude en tweetant : "Ce n'est pas seulement une question de santé personnelle du Président, c'est une question de sécurité nationale. Ce virus a fait plus de 200 000 victimes américaines en 6 mois".


Plus de 7,2 millions de personnes aux États-Unis ont contracté le COVID-19.

Le Premier ministre indien Narendra Modi a été l'un des premiers dirigeants étrangers à envoyer ses voeux de réussite à l'équipe Trumps.Modi a déclaré sur Twitter : "Je souhaite à mon ami @POTUS @realDonaldTrump et @FLOTUS un prompt rétablissement et une bonne santé."

Abdullah Abdullah, président du Haut Conseil pour la réconciliation nationale en Afghanistan, a tweeté ses vœux de prompt rétablissement au président américain et à la première dame.

"Je souhaite également au peuple des #USA de surmonter cette pandémie de manière victorieuse", a tweeté Abdullah.


Certains des détracteurs du président, dont l'éminent défenseur des droits civils américains Jesse Jackson, ont également pesé sur Twitter.

"Nous prions sincèrement le Président& la Première Dame n'a pas le pire de cette maladie", a déclaré le leader américain des droits civils Jesse Jackson sur Twitter. "Nous devons tous prier pour le rétablissement complet du président et de sa femme. Quelles que soient vos convictions religieuses ou politiques, nous devons tous prier car des millions de personnes sont touchées par cette maladie".

Article traduit de l'anglais par VOA Afrique. Lire l'original >>

XS
SM
MD
LG