Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Trump et son avocat voulaient acheter toutes les informations d'un tabloïd

Couvertures de tabloïds à New York, le 12 juillet 2017.

Donald Trump et son avocat personnel, Michael Cohen, avaient l'intention de se prémunir contre le scandale en achetant toutes les informations sur le magnat new-yorkais détenues par le tabloïd National Enquirer, a affirmé jeudi le New York Times.

Les deux hommes auraient envisagé pendant la campagne présidentielle 2016 de racheter toutes les informations ramassées depuis les années 1980 et l'ascension de M. Trump à New York par le journal à scandales et l'ensemble du groupe de presse American Media, détenu par David Pecker, ami de longue date du magnat de l'immobilier.

Les deux hommes ne seraient cependant jamais allés au bout de leurs intentions, selon le New York Times, citant des proches du milliardaire et l'enregistrement d'une conversation entre M. Trump et son désormais ex-avocat rendu public en juillet.

Les médias américains avaient indiqué la semaine dernière que M. Pecker avait accepté, en échange d'une immunité, de coopérer avec les enquêteurs dans l'affaire des paiements versés à deux maîtresses présumées de Donald Trump pour acheter leur silence.

Ces informations émergent dans le sillage du retournement spectaculaire de M. Cohen contre le président américain.

Michael Cohen a plaidé coupable le 21 août à huit chefs d'inculpation, en impliquant Donald Trump, après 10 ans de loyaux services pour l'homme d'affaires.

L'avocat a ainsi déclaré sous serment avoir acheté, à la demande du républicain et pour éviter de nuire à sa campagne, le silence des deux maîtresses présumées.

Le National Enquirer avait accepté d'acheter l'exclusivité du récit de l'une d'entre elles, la playmate Karen McDougal, pour 150.000 dollars.


Interrogée, la Maison Blanche n'a pas commenté ces informations pour l'instant.

Avec AFP

Toutes les actualités

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump

Joe Biden est en tête des sondages devant le président sortant Donald Trump
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:54 0:00

Une tragédie s'abat sur la communauté sénégalaise de Denver, au Colorado

Une tragédie s'abat sur la communauté sénégalaise de Denver, au Colorado
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:15 0:00

Black Lives Matter: pourquoi il ne faut pas abolir la police

Black Lives Matter: pourquoi il ne faut pas abolir la police
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:50 0:00

Coronavirus: état des lieux dans le monde

Coronavirus: état des lieux dans le monde
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:57 0:00

Sanctions américaines contre Abass Sidiki, chef de la milice des 3R en RCA

Un soldat monte la garde près d'anciens enfants soldats anti-Balaka attendant d'être libérés d'un camp à Batangafo, en République centrafricaine, 28 août 2015. AFP PHOTO / EDOUARD DROPSY

Le Trésor américain a imposé des sanctions contre Bi Sidi Souleymane alias Sidiki Abbas, le chef de la milice dite des "3R" (Retour, Réclamation et Réhabilitation) en République centrafricaine, a-t-on appris vendredi de source officielle.

Ces sanctions font suite à des mesures similaires prises par le Conseil de sécurité des Nations unies, selon un communiqué du Trésor.

D’après les autorités américaines, le groupe 3R aurait tué, torturé, violé et déplacé des milliers de civils depuis 2015 et M. Souleymane aurait lui-même participé à ces exactions.

Par ailleurs, le Comité des sanctions du Conseil de sécurité des Nations unies pour la RCA a mis en place un gel des avoirs et une interdiction de voyager à l'encontre de M. Souleymane.

Selon les lois américaines, désormais les avoirs de M. Souleymane aux États-Unis ou sous le contrôle de ressortissants américains sont systématiquement gelés.

Pour rappel, la milice 3R le groupe armé le plus imposant en Centrafrique. Son chef, M. Souleymane, est un Camerounais qui se positionne comme le défenseur des peuples peuls, selon plusieurs sources concordantes.

Voir plus

XS
SM
MD
LG