Liens d'accessibilité

Trump à Bruxelles pour sa première visite auprès de l'Otan et l'UE


Le Premier ministre belge Charles Michel reçoit le président américain Donald Trump à l’aéroport International de Bruxelles, 24 mai 2017.

Le Boeing présidentiel Air Force One s'est posé à 16H15 (14H15 GMT) sur la base militaire de Melsbroek en provenance de Rome.

Le président américain Donald Trump est arrivé mercredi après-midi à Bruxelles pour sa première visite auprès de l'Otan et l'UE, dont les dirigeants espèrent qu'elle dissipera les divergences avec la nouvelle administration à Washington.

Le Boeing présidentiel Air Force One s'est posé à 16H15 (14H15 GMT) sur la base militaire de Melsbroek en provenance de Rome, où Donald Trump a rencontré le populaire pape François. Le président américain devait être reçu en fin d'après-midi en audience par le roi des Belges Philippe et la reine Mathilde avant d'avoir une réunion de travail avec le Premier ministre belge Charles Michel.

La visite de M. Trump, qui passera près de 30 heures à Bruxelles, va lui permettre de s'entretenir en tête-à-tête avec plusieurs dirigeants européens. Il doit rencontrer jeudi matin le président du Conseil européen, Donald Tusk et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, puis déjeuner avec le nouveau président français Emmanuel Macron.

Jeudi après-midi, M. Trump est attendu par les 27 autres chefs d'Etat et de gouvernement de l'Otan au nouveau siège de l'Alliance atlantique, dans la banlieue nord de Bruxelles, pour une cérémonie de remise des clés, puis un dîner de travail.

Après les critiques répétées de M. Trump contre l'Otan, qu'il a même un temps jugée "obsolète", les membres de cette organisation de coopération militaire unique au monde attendent de ce sommet qu'il soit l'occasion pour le président américain de leur assurer l'engagement sans faille des Etats-Unis en faveur de la sécurité de l'espace euro-atlantique.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG