Liens d'accessibilité

Trois femmes kamikazes tuent deux éleveurs au Nigeria


Les troupes nigérianes ont occupé un bastion de Boko Haram à Chikun dans le nord de Borno, Nigeria, 5 mars 2016.

Deux éleveurs de bétail ont été tués et sept blessés dans une attaque-suicide menée par trois femmes kamikazes qui se sont fait exploser dans le nord-est du Nigeria, ont déclaré mardi des témoins.

Selon un vieil habitant, Ali Musa, les trois assaillantes ont attaqué lundi matin le village de Shuwari Buri, situé à 40 km de Maiduguri, dans l'Etat du Borno, berceau du groupe islamiste Boko Haram.

"Deux d'entre elles sont entrées dans une hutte pour se faire exploser, tuant deux frères qui s'y reposaient", a-t-il précisé.

"La troisème a actionné ses explosifs au milieu d'habitants accourus, blessant sept d'entre eux", a-t-il ajouté.

Les trois kamikazes étaient arrivées auparavant dans le village et avaient demandé l'hospitalité, qui leur avait été refusée pour des raisons sécuritaires.

Ibrahim Liman, un membre d'une mlilice civile servant d'appui à l'armée dans la lutte contre le groupe islamiste Boko Haram, a confirmé les propos du vieil habitant.

Boko Haharm mène régulièrement des attaques dans cette région du nord-est, contre les civils, les mosquées, les écoles, les marchés et les gares routières.

Beaucoup de kamikazes sont des femmes et des jeunes filles.

Le conflit entre l'armée et Boko Haram a fait au moins 20.000 morts et plus de 2 millions de déplacés depuis 2009, dont une grande partie vivent dans des camps. Le nord-est du Nigeria est frappé par une grave crise alimentaire et les villageois n'ont pas pu cultiver les champs pendant trois saisons des pluies d'affilée.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG