Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Égypte

Treize blessés dans la collision entre deux trains au Caire

Des personnes rassemblées à la station de Khroshid où deux trains sont entrés en collision à Alexandrie, Egypte, 11 août 2017. (Photo: REUTERS/Osama Nageb)

Une collision entre deux trains de voyageurs a fait 13 blessés jeudi au Caire, provoquant la suspension du trafic ferroviaire en Egypte, a-t-on appris auprès du ministère de la Santé et de l'autorité des chemins de fer.

L'accident, survenu en fin d'après-midi, a fait "13 blessés et aucun mort", et les blessés légers ont été transportés dans différents hôpitaux de la capitale, a annoncé le ministère dans un communiqué.

L'autorité des chemins de fers a annoncé dans un communiqué peu après l'accident la suspension du trafic ferroviaire dans tout le pays.

Dans un nouveau communiqué transmis dans la soirée, l'autorité des chemins de fer a précisé que "la tour émettant des signaux pour les trains était en panne en raison des mauvaises conditions climatiques".

Ce jeudi a été décrété jour férié en Egypte par le gouvernement en raison de fortes pluies et de vents violents qui se sont abattus sur le pays.

Les images de l'accident, diffusées à la télévision égyptienne, montraient un wagon de voyageur sorti de ses rails, dont l'arrière était disloqué.

Des badauds filmaient la scène avec leurs téléphones portables et plusieurs agents des services ferroviaires s'affairaient autour du wagon accidenté.

Les deux trains arrivaient de Haute-Egypte. Le premier était à l'arrêt lorsqu'un autre l'a percuté par l'arrière.

L'Egypte connaît régulièrement de graves accidents routiers ou ferroviaires dus à une circulation anarchique, des véhicules vétustes, des routes et des voies ferrées mal entretenues et peu surveillées.

La tragédie ferroviaire la plus meurtrière dans l'histoire de l'Egypte s'est produite en 2002, avec l'incendie d'un train qui avait fait quelque 370 morts à une quarantaine de kilomètres au sud du Caire.

Au Caire, le dernier accident survenu avait fait 22 morts en février 2019 lorsqu'un train s'était encastré dans un mur de la gare centrale Ramsès au Caire, provoquant une explosion et un incendie.

Toutes les actualités

L'Ethiopie prête pour la deuxième phase de remplissage de son méga-barrage sur le Nil

L'Ethiopie prête pour la deuxième phase de remplissage de son méga-barrage sur le Nil
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:08 0:00

Barrage du Nil: l'Éthiopie juge "inutile" l'intervention de l'ONU

Barrage du Nil: l'Éthiopie juge "inutile" l'intervention de l'ONU
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:14 0:00

Barrage du Nil: bataille rangée sur le terrain de la communication

Barrage du Nil: bataille rangée sur le terrain de la communication
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:05 0:00

Le Parlement égyptien durcit la peine pour harcèlement sexuel

Des femmes manifestent contre le harcèlement sexuel au Caire, en Égypte, le 14 juin 2014.

La Chambre des représentants égyptienne a approuvé dimanche un amendement qui transforme le délit de harcèlement sexuel en crime, désormais passible d'une peine d'au moins cinq ans de prison contre un an et demi jusqu'alors.

L'amendement stipule que la peine minimale passe à sept ans d'emprisonnement en cas de circonstances aggravantes (port d'une arme ou harcèlement collectif par exemple), selon les médias locaux.

Selon des enquêtes menées par les Nations Unies, la plupart des femmes interrogées ont déjà été victimes de violences sexuelles, allant du harcèlement de rue aux attouchements et aux viols, dans ce pays conservateur.

Le mouvement égyptien #Metoo a pris de l'ampleur en Egypte depuis l'année dernière, de nombreuses femmes ayant témoigné de comportements sexuels abusifs.

Décès de Jihane el-Sadate, veuve de l'ancien président Anouar el-Sadate

Couples présidentiels : Les Égyptiens Anwar al-Sadat et Jihan al-Sadat, et les Américains Jimmy Carter et Rosalynn Carter à la Maison Blanche, le 26 mars 1979.

Jihane el-Sadate, seconde épouse du président égyptien Anouar el-Sadate assassiné en 1981 et importante personnalité publique, est décédée à l'âge de 87 ans, a indiqué vendredi la présidence égyptienne.

"La présidence de la République pleure avec une immense tristesse Jihane el-Sadate, épouse du feu président Anouar el-Sadate, héros de la guerre et de la paix", selon le communiqué officiel qui souligne que l'ancienne première dame était "un modèle pour les femmes égyptiennes".

Jihane el-Sadate était jeudi encore dans un état "critique", a déclaré son fils Mohamed Anouar el-Sadate, cité par le journal local Youm7. Elle a été hospitalisée plusieurs semaines en Egypte, après un voyage aux Etats-Unis pour des soins, selon la même source.

Selon le communiqué, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a décidé de la décorer, à titre posthume, de l'ordre de l'intégrité.

Née au Caire en 1933 d'une mère anglaise et d'un père égyptien, elle a été la seconde épouse du président Sadate qu'elle a épousé en 1949. Ce dernier a été assassiné le 6 octobre 1981 à l'âge de 63 ans par des islamistes.

Tour à tour universitaire et diplomate, Jihane el-Sadate a été une importante personnalité publique des 50 dernières années en Egypte. Elle enseignait jusqu'à cette année à l'université du Maryland aux Etats-Unis.

Charismatique, elle s'est investie dans les oeuvres caritatives et particulièrement dans la cause des femmes.

Voir plus

XS
SM
MD
LG