Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Égypte

Décès de Tantaoui, premier dirigeant de l'Egypte post-Moubarak

Hussen Tantaoui au Caire, le 26 octobre 2005, quand il était ministre de la Défense.

Le maréchal Mohamed Hussein Tantaoui, qui a été pendant plus de 20 ans ministre de la Défense de l'ancien président égyptien Hosni Moubarak avant de diriger les autorités de transition, est décédé mardi à l'âge de 85 ans, a annoncé l'armée.

A la chute de l'autocrate en février 2011, Tantaoui avait gouverné le pays pendant près de 18 mois à la tête d'un conseil militaire chargé de mener à bien la période de transition et d'organiser des élections.

Durant cette période, il a souvent été perçu comme un potentiel candidat à la présidentielle, mais son âge avancé et ses problèmes de santé avaient joué contre lui.

"L'Egypte a perdu un homme, parmi les plus dévoués de ses fils, l'un de ses symboles militaires, qui a consacré sa vie au service de la nation durant plus d'un demi-siècle", a indiqué sur Facebook la présidence égyptienne.

Le président Abdel Fattah al-Sissi a décrété un deuil national, a rapporté la chaîne de télévision privée Sada al-Balad.

Sur Twitter, la délégation de l'Union européenne en Egypte a elle salué la mémoire du maréchal qui a "servi son pays durant des décennies", alors que Tantaoui avait combattu dans les rangs de l'armée égyptienne lors de trois conflits au XXe siècle.

Après 18 jours d'une révolte populaire, Moubarak avait démissionné le 11 février 2011 après 30 ans au pouvoir, et remis ses pouvoirs au Conseil suprême des forces armées, dirigé par Tantaoui qui était son ministre de la Défense depuis 1991.

Tantaoui avait cependant été évincé en août 2012 par le président islamiste Mohamed Morsi, élu fin juin, et remplacé par le général Abdel Fattah al-Sissi, chef du renseignement militaire.

En juillet 2013, M. Sissi, devenu l'homme fort du pays, avait à son tour destitué M. Morsi à la suite de manifestations monstres réclamant le départ du président islamiste. Un an plus tard, il s'était fait élire à la tête de l'Egypte, après avoir éliminé de la scène politique toute opposition, islamiste mais aussi laïque.

Proche de Moubarak

Né en 1935, originaire de Nubie, dans le sud de l'Egypte, Tantaoui a entamé sa carrière dans l'infanterie en 1956, participant notamment à la crise de Suez au moment de l'expédition tripartite orchestrée par la France et la Grande-Bretagne, ainsi qu'aux guerres israélo-arabes de 1967 et 1973.

Durant la première guerre du Golfe de 1991, il avait participé à la coalition dirigée par les Etats-Unis, au moment de l'invasion du Koweït par les forces irakiennes de Saddam Hussein.

Ministre de la Défense et de la production militaire durant 21 ans sous Moubarak, il avait également été nommé chef des armées en 1995.

Un câble diplomatique américain de 2008 révélé par Wikileaks décrit Moubarak et Tantaoui comme des dirigeants "concentrés sur la stabilité du régime et le maintien du statu quo jusqu'à la fin de leur mandat".

"Ils n'ont tout simplement pas l'énergie, l'inclination ou une vision du monde pour faire les choses différemment", note le câble, qualifiant le maréchal de "vieux et opposé au changement".

Après le soulèvement de 2011, l'armée avait d'abord été saluée pour son soutien aux manifestants anti-Moubarak et la junte dirigée par Tantaoui leur avait promis "un pouvoir civil élu pour construire un Etat démocratique libre".

Les manifestants considéraient d'ailleurs l'institution militaire comme une force unificatrice, moins corrompue et moins brutale que les policiers du ministère de l'Intérieur.

Pendant cette période, Tantaoui avait été notamment forcé, sous la pression de manifestations, de faire juger l'ancien raïs, pour complicité dans le meurtre de centaines de manifestants durant la révolte.

Mais rapidement, les jeunes militants pro-démocratie, fers de lance de la révolte, avaient accusé la junte de traîner des pieds pour lancer des réformes démocratiques.

Et M. Tantaoui a été démis de ses fonctions en 2012 par le premier président civil en Egypte, Mohamed Morsi.

Après cette éviction, Tantaoui s'était fait discret. Il avait cependant assisté à la cérémonie d'inauguration d'une deuxième voie du canal de Suez en 2015.

Le Portugais Carlos Queiroz nommé sélectionneur de l'Egypte

Carlos Queiroz lors d'un match entre la Colombie et l'Équateur, le 18 novembre 2020.

Carlos Queiroz a été choisi mercredi comme sélectionneur de l'équipe d'Egypte de football, un poste où il succède à Hossam Badri, limogé lundi, a annoncé la Fédération égyptienne de football dans un communiqué.

La fédération précise que M. Queiroz sera secondé par les Egyptiens Diaa al-Sayed, comme entraîneur, et Essam al-Hadary, comme entraîneur des gardiens de but.

Lundi, au lendemain d'un nul laborieux face au Gabon (1-1) en qualifications pour le Mondial-2022, la fédération avait limogé Hossam Badri ainsi que l'ensemble de son équipe technique.

Badri, 61 ans, avait succédé en septembre 2019 au Mexicain Javier Aguirre, lui-même limogé après l'élimination des Pharaons en huitièmes de finale de la dernière Coupe d'Afrique des Nations.

Carlos Queiroz, qui était au chomâge depuis début décembre 2020 et son départ de la sélection nationale de Colombie dont il avait pris les rênes en février 2019, est attendu au Caire au début de la semaine prochaine.

Entraîneur chevronné, le Portugais âgé de 68 ans a entraîné le Sporting Portugal (1993-1996), le Real Madrid (2003-2004) et a été l'assistant d'Alex Ferguson au du club anglais Manchester United (2002-2003 puis 2004-2008).

Il a été également le sélectionneur du Portugal (1991-1993 puis 2008-2010), de l'Afrique du sud (2000 à 2002), des Emirats arabes unis (1997-1999) et de l'Iran (2011-2019).

Au moins 12 morts dans un accident de bus en Égypte

Sur le site d'un accident de voiture devant l'Institut national du cancer au Caire, en Égypte, lundi 5 août 2019. (archives)

Douze Egyptiens ont été tués dimanche dans un accident de bus tandis qu'ils quittaient la station balnéaire de Charm el-Cheikh (est de l'Egypte) pour rejoindre Le Caire, a-t-on appris de sources médicale et sécuritaire.

Le bus les transportant s'est renversé tôt dimanche matin à quelque 110 km de la capitale sur la route reliant la ville de Suez (est) au Caire, faisant également 34 blessés, selon les mêmes sources.

Tous ont été transportés --ainsi que les dépouilles des victimes-- vers l'hôpital public de Suez, a indiqué la source médicale, sous couvert de l'anonymat.

Située sur le littoral de la mer Rouge au sud de la péninsule du Sinaï, la ville de Charm el-Cheikh est l'un des fleurons du tourisme balnéaire égyptien.

Les accidents de la circulation sont fréquents en Egypte, où de nombreuses routes sont mal entretenues et les entorses au code de la route courantes.

Selon les chiffres officiels, 7.000 personnes ont été tuées sur la route en 2020.

L'Egypte compte produire 1 milliard de vaccins chinois Sinovac par an

L'Egypte compte produire 1 milliard de vaccins chinois Sinovac par an
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:57 0:00

L'Egypte annonce la découverte de zones urbaines vieilles de 2.300 ans

Une photo non datée publiée le jeudi 8 avril 2021 par le Centre Zahi Hawass d'égyptologie montre une découverte archéologique dans le cadre de la « Cité d'or perdue » à Louxor, en Égypte. La ville a 3000 ans, date du règne d'Amenhotep III (Photo Centre d'égyptologie Zahi Hawass/A

L'Egypte a annoncé vendredi la découverte, dans la ville d'Alexandrie, de vestiges de zones "résidentielles et commerciales" datant au moins du IIe siècle avant notre ère, et du fossile d'une nouvelle espèce de baleine amphibienne datant de 43 millions d'années au Fayoum, au sud du Caire. 

Zones "résidentielles et commerciales" vieille de 2.300 ans

Dans un communiqué publié sur Facebook, le ministère égyptien des Antiquités a indiqué que ces faubourgs, découverts au terme de neuf mois de fouilles par une mission archéologique égyptienne dans le quartier de Chatbi, dans l'actuel centre d'Alexandrie, avaient une fonction "résidentielle et commerciale".

Selon le directeur du Conseil suprême des Antiquités, Mostafa Waziri, cité dans le communiqué, les études préliminaires sur les vestiges apparents ont révélé "qu'ils étaient constitués d'une rue principale et de rues adjacentes reliées par un réseau d'égouts".

Périphériques à l'ancienne capitale des dynasties grecque et romaine, ces quartiers ont été fréquentés de la fin de la période ptolémaïque et jusqu'au milieu de la domination romaine de l'Egypte, une période courant du "IIe siècle avant J.C. au IVe siècle de notre ère", précise le responsable.

Les archéologues y ont mis au jour un grand nombre de puits taillés dans la roche et un réseau de citernes à eau, poursuit le communiqué.

Ils ont également découvert la moitié d'une statue en albâtre représentant "un empereur romain" non identifié, 700 pièces de monnaie antique, de nombreuses amphores, des amulettes, de la vaisselle et des outils.

Selon Ahmed Abou Hamd, un responsable des Antiquités à Alexandrie, également cité, les vestiges visibles correspondent à "un marché, des ateliers de fabrication et des boutiques d'ex-voto et de sculptures".

Le Caire a annoncé plusieurs importantes découvertes archéologiques ces derniers mois avec l'espoir de relancer le tourisme, un secteur qui a rencontré beaucoup de difficultés depuis la révolution de 2011 qui a chassé l'ancien président Hosni Moubarak du pouvoir, difficultés encore accentuées par la pandémie de coronavirus.

En juillet, les autorités ont dévoilé la découverte d'un navire militaire et d'un complexe funéraire à Héracléion, cité antique immergée dans la Méditerranée près d'Alexandrie, datant du IVe siècle avant notre ère.

Une baleine amphibienne vieille de 43 millions d'années

Des archéologues égyptiens ont découvert le fossile d'une nouvelle espèce de baleine amphibienne datant de 43 millions d'années au Fayoum, au sud du Caire, a indiqué un membre de l'équipe de recherche.

"Il s'agit d'une espèce qui n'était pas connue" des scientifiques, a affirmé le professeur de paléontologie, Hicham Salam, membre de l'équipe de recherche qui a découvert le fossile.

"C'est la première fois qu'une équipe de recherche arabe, notamment égyptienne, est chargée de documenter une telle découverte", a-t-il ajouté à la télévision jeudi soir.

La nouvelle espèce de baleine, qui mesurait plus de trois mètres et pesait environ 600 kilos, a été baptisée "Fioumicetus anubis", nom dérivé de son lieu de découverte, Fayoum, et du dieu Anubis, l'une des plus anciennes divinités égyptiennes.

La nouvelle espèce de baleine, qui mesurait plus de trois mètres et pesait environ 600 kilos, a été baptisée "Fioumicetus anubis", nom dérivé de son lieu de découverte, Fayoum, et du dieu Anubis, l'une des plus anciennes divinités égyptiennes.

Dans un communiqué publié mercredi, le ministère de l'Environnement affirme que cette espèce "de baleine était la plus féroce et la plus ancienne d'Afrique".

Le fossile a été retrouvé dans la région de Fayoum, une partie de l'Egypte autrefois recouverte d'une mer, où se situe également la Vallée des baleines, qui contient des restes de fossiles "inestimables", selon l'Unesco.

"La baleine avait à la fois la capacité de marcher sur la terre ferme et de nager dans la mer", a ajouté le ministère, qui affirme que cette découverte témoigne de l'évolution des baleines, qui étaient des mammifères terrestres avant de devenir des mammifères marins.

"Une étude anatomique du fossile démontre que cette nouvelle espèce de baleine est complètement différente des autres espèces déjà connues", indique encore le ministère.

Le mammifère était un "grand prédateur avec de grandes mâchoires puissantes qui lui permettait de "contrôler l’environnement dans lequel il vivait".

En plus du ministère de l'Environnement, la mission de recherche égyptienne était soutenue par le ministère de l'Education, ainsi que par l'Université de Mansourah (nord-est).

Les autorités égyptiennes annoncent régulièrement des découvertes archéologiques. En 2018, une équipe de scientifiques avait découvert le premier squelette de dinosaure en Afrique datant de plus de 75 millions d'années.

Voir plus

XS
SM
MD
LG