Liens d'accessibilité

Rex Tillerson juge "inquiétant" les essais répétés de missiles de Pyongyang

  • VOA Afrique

Le secrétaire d'État Rex Tillerson parle aux médias, à Washington DC, le 18 mai 2017.

Le ministre américain des Affaires étrangères Rex Tillerson a jugé "décevant" et "inquétant" le fait que la Corée du Nord mène fréquemment des essais de missile, après un nouveau tir dimanche, tout en soulignant que la campagne de pression économique et diplomatique américaine n'en était "qu'au début".

"Ces tests qui continuent c'est décevant, c'est inquiétant et nous demandons qu'ils arrêtent", a déclaré le secrétaire d'Etat sur la chaîne Fox.

Mais "nous en sommes au début dans la mise en oeuvre de la pression économique et aussi diplomatique sur le régime de la Corée du Nord", a-t-il ajouté.

"Nous espérons qu'ils (les Nord-Coréens) entendront le message que poursuivre leur programme d'armement nucléaire n'est pas un chemin qui mène à la sécurité ou certainement pas à la prospérité".

La Corée du Nord a procédé dimanche à un nouvel essai de missile balistique, dernier en date d'une série de tirs qui ont suscité des condamnations internationales et la menace d'un durcissement des sanctions contre Pyongyang.

D'après l'état-major inter-armées sud-coréen, le missile tiré vers l'est de Pukchang, dans la province de Pyongan Sud, n'a pas encore été identifié. L'engin a parcouru 500 kilomètres environ.

Il s'agit d'un missile de moyenne portée qui est ensuite tombé en mer du Japon, a précisé dans un communiqué le commandement américain chargé du Pacifique (Pacom).

Ce tir de missile est le onzième depuis le début de l'année, après des dizaines de tirs et deux essais nucléaires en 2016.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG