Liens d'accessibilité

Paris réaffirme que le Tchad est un "pays ami" après des critiques de l'opposition


Idriss Déby Itno saluant le retour triomphal de la FATIM, le 7 novembre 2015. (VOA/André Kodmadjingar)

La France considère le Tchad comme un pays "ami et partenaire", a indiqué mercredi le Quai d'Orsay au lendemain d'une lettre ouverte de l'opposition tchadienne dénonçant le "soutien" de l'Occident au président tchadien Idriss Déby Itno, qui gouverne le pays d'une main de fer depuis 1990.

"Le Tchad est un pays ami et partenaire, avec lequel nous entretenons une coopération dense et diversifiée", a déclaré la porte-parole du Quai d'Orsay Agnès Romatet-Espagne, ajoutant que le président français Emmanuel Macron avait reçu mardi Idriss Déby à l'Elysée. Cette rencontre n'a donné lieu à aucune déclaration.

La branche jeunesse du principal parti d'opposition de l'Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR) a dénoncé mardi le "soutien" des Occidentaux, et particulièrement de la France, au président Déby, réélu pour un cinquième mandat en avril 2016 après des élections contestées.

Partenaire stratégique de la France et de l'Occident dans la lutte contre le jihadisme au Sahel, le Tchad - l'un des pays les plus pauvres au monde - traverse une crise économique aggravée par la baisse des cours du pétrole en 2014.

"Nous saluons son engagement déterminé dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel et dans le bassin du lac Tchad, et soutenons un développement inclusif au bénéfice de la population tchadienne", a ajouté la porte-parole du Quai d'Orsay.

"La France est attachée, partout dans le monde, au respect des libertés fondamentales. Nous promouvons cette approche dans nos échanges bilatéraux réguliers avec le Tchad", a-t-elle assuré.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG