Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

La Suisse impose des sanctions contre 7 hauts responsables vénézuéliens


Disdado Cabello, l'ancien président du parti socialiste unifié du Venezuela et de l'Assemblée Nationale, à Caracas, le 19 mars 2018.

La Suisse a imposé des sanctions à l'encontre de sept haut fonctionnaires vénézuéliens, qui sont désormais interdits d'entrée et de transit sur le territoire, a annoncé le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).

Leurs éventuels comptes en Suisse seront également gelés, a précisé le SECO.

L'entrée en vigueur de ces mesures décidées par le Conseil fédéral est immédiate. Elles font suite aux sanctions imposées en janvier par l'Union européenne.

Parmi les responsables concernés figurent le président de l'Assemblée nationale, Diosdado Cabello, considéré comme le numéro deux du régime vénézuélien, le président de la Cour suprême, Maikel Moreno, et le ministre de l'Intérieur, Nestor Riverol.

Le Conseil fédéral a d'autre part décrété un embargo sur les biens d'équipement militaires et les biens susceptibles d'être utilisés à des fins de répression.

>> Lire aussi : Venezuela: élection présidentielle le 20 mai

Une interdiction équivalente s'applique également aux équipements, technologies et logiciels pouvant servir à la surveillance ou à l'interception des communications téléphoniques ou d'internet, a précisé le communiqué.

Le Conseil fédéral se dit "gravement préoccupé par les violations répétées des libertés individuelles au Venezuela, où le principe de la séparation des pouvoirs est sévèrement mis à mal et où le processus en vue des prochaines élections souffre d'un fort déficit de légitimité".

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG