Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Appel du président Macky Sall pour une "paix définitive" en Casamance


Le président Macky Sall à une conférence de presse à Valletta, Malte, le 12 novembre 2015.

Le chef de l'Etat sénégalais Macky Sall a lancé un appel aux rebelles de Casamance pour la poursuite des pourparlers en vue d'"une paix définitive", dans son message de fin d'année.

"Je lance un appel à tous nos compatriotes du MFDC (Mouvement des forces démocratiques de Casamance, rébellion indépendantiste armée, ndlr) pour la consolidation de la paix", a dit Macky Sall.

"Consolidons la paix, car nos progrès sont déjà substantiels, par le dialogue confiant que nous avons poursuivi toutes ces années avec le soutien constant des facilitateurs, que je salue et apprécie", a-t-il ajouté.

"Consolidons la paix pour que les mesures d'accompagnement déjà initiées par le gouvernement soit confortées et produisent leurs pleins effets. Faisons le pas décisif vers la paix définitive, une paix sans vainqueur ni vaincu", a poursuivi le dirigeant sénégalais.

Le gouvernement sénégalais a mis en oeuvre un programme de reconstruction de la Casamance avec plusieurs projets dans l'agriculture, les infrastructures, le tourisme et l'éducation.

Les pourparlers pour la paix en Casamance entre le gouvernement sénégalais et le MFDC se poursuivent. Des discussions entre les deux parties se sont tenues en octobre à Rome sous l'égide de la communauté catholique de Sant'Egidio, médiatrice dans le conflit.

Toujours discrète, Sant'Egidio a joué un rôle clé pour négocier un accord de paix au Mozambique. Elle est aussi impliquée dans des médiations en Centrafrique, au Soudan du Sud et en Libye.

La rébellion pour l'indépendance de la Casamance, qui dure depuis décembre 1982, a fait des milliers de victimes civiles et militaires, ravagé l'économie de la région et poussé de nombreux habitants à fuir.

Une accalmie perdure sur le terrain depuis plusieurs années alors que les tractations de paix se sont multipliées depuis l'arrivée au pouvoir du président Macky Sall, en 2012.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG