Liens d'accessibilité

Scènes de liesse à la frontière zambienne pour le retour du TP Mazembe en RDC

  • VOA Afrique

Les footballeurs du TP Mazembe ont été accueillis par des milliers de supporteurs à la frontière de la République démocratique du Congo et de la Zambie, à leur retour d'une campagne victorieuse en Afrique du Sud.

La police zambienne a même dû faire usage brièvement de gaz lacrymogènes pour disperser une centaine de supporteurs qui avaient traversé la frontière au moment où leur équipe changeait de bus.

A bord du bus aux couleurs du club, les joueurs sont entrés en République démocratique du Congo au poste-frontalier de Kasumbalesa, pour aller vers leur fief de Lubumbashi, à 90 km de là.

Sous une pluie battante, ils sont escortés par un cortège de milliers de fans, certains vêtus du maillot noir et blanc des "Corbeaux".

Le cortège avance à 10 km/h et des jeeps de police encadrent ces supporteurs qui chantent en swahili : "Ils tremblent quand ils voient Moïse".

Deuxième club le plus titré d'Afrique, le TP Mazembe appartient à l'homme d'affaires Moïse Katumbi, opposant en exil et candidat déclaré à la succession du président Joseph Kabila.

Les "Corbeaux" auraient dû rentrer lundi de Johannesburg par un vol régulier, qui a été retardé.

La direction du club a soupçonné les autorités congolaises d'être à l'origine de ce retard pour éviter toute démonstration populaire des supporteurs en faveur des "joueurs de Katumbi".

Depuis les États-Unis, Moïse Katumbi a finalement décidé de faire rentrer ses joueurs par un vol jusqu'à Ndola en Zambie, puis de terminer le trajet en bus.

Le TP Mazembe a remporté la Coupe de la Confédération face aux Sud-Africains de Supersports (2-1 à Lubumbahsi, 0-0 à Prétoria).

Le ministre des Sports va faire parvenir une prime de 5.000 dollars à chaque joueur, a indiqué le club lundi soir.


Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG