Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sports

Ronaldo accepte de payer plus de 18 millions d'euros au fisc espagnol

L'attaquant portugais du Real Madrid Cristiano Ronaldo jubile après avoir transformé un penalty lors du quart de finale aller de la ligue des champions contre la Juventus au stade Santiago Bernabeu de Madrid le 11 avril 2018

La star planétaire du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, a accepté de payer de 18,8 millions d'euros au fisc espagnol afin de mettre fin à ses poursuites dans le cadre d'un pré-accord.

Ce pré-accord entre les avocats de CR7 et les représentants de l'administration fiscale, qui doit encore être ratifié par le fisc, prévoit aussi deux ans de prison mais les peines allant jusqu'à deux ans ne sont généralement pas appliquées en Espagne.

Lire aussi : Mondial 2018 en Russie, tant de rêves, tant de défis

La révélation de ce pré-accord intervient alors que Ronaldo entre en lice au Mondial avec la sélection portugaise dans un choc face à l'Espagne. Si cet accord est formalisé, il mettrait fin aux poursuites du parquet de Madrid qui a initié l'affaire le 13 juin 2017.

Le parquet soupçonne le quintuple ballon d'or d'avoir utilisé un montage de sociétés basées à l'étranger - aux îles Vierges britanniques et en Irlande, où les taux d'imposition sont très bas - pour éviter de payer ses impôts en Espagne sur ses "droits à l'image".

Dans le détail, le parquet lui reproche d'avoir déclaré tardivement, en 2014, 11,5 millions d'euros de revenus d'origine espagnole pour la période 2011-2014 alors qu'ils s'élevaient en fait à 43 millions.

S'y ajoutent 28,4 millions d'euros qu'il aurait cachés au fisc pour la période 2015-2020. Un total de 14,7 millions d'euros d'ardoise fiscale impayée. Les avocats de "CR7" ont pour leur part allégué une simple différence d'interprétation sur la part de revenus taxables en Espagne.

En mai, des sources judiciaires avaient indiqué que Ronaldo avait proposé de verser 14 millions d'euros.

Les conditions de ce pré-accord doivent toutefois encore être entérinées formellement par le fisc, dans une période où l'arrivée d'un nouveau gouvernement socialiste le 1er juin entraîne des changements à la tête de l'administration.

Si CR7 était jugé et condamné, il pourrait risquer "une amende d'au moins 28 millions d'euros" et une peine allant jusqu'à trois ans et demi de prison, selon le syndicat des experts du ministère des Finances, Gestha.

Son grand rival au FC Barcelone, l'Argentin Lionel Messi, a pour sa part été condamné en 2016 pour fraude fiscale, avec une amende de deux millions d'euros et une peine de 21 mois d'incarcération. Cette dernière a été commuée en une amende supplémentaire de 252.000 euros: 400 euros par jour de prison.

Avec AFP

Toutes les actualités

Le Soudan lancera sa première ligue féminine de foot en septembre

Le Soudan lancera sa première ligue féminine de foot en septembre
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:15 0:00

Incertitude sur la nouvelle destination de Neymar

Incertitude sur la nouvelle destination de Neymar
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:55 0:00

Le PSG "intransigeant" sur Neymar

Neymar lors d'un match entre le PSG et l'Olympique Lyonnais, France, le 7 octobre 2018

Le Paris SG est "intransigeant" dans ses négociations avec Barcelone et le Real Madrid pour la vente de la superstar brésilienne Neymar, ont rapporté jeudi les journaux français et espagnols, qui font état d'offres mirifiques et d'une réunion PSG-Real tenue "ces dernières heures".

Selon le quotidien catalan Sport, le Barça est prêt à payer 160 millions d'euros pour l'attaquant, qui avait quitté le club blaugrana avec fracas en 2017 en échange de la somme record de 222 M EUR, avant de faire part ces dernières semaines de son envie de retour. Cette somme pourrait être versée en deux fois, via un prêt avec option d'achat obligatoire, mais Paris a refusé.

"Les négociations sont bloquées en raison de la posture intransigeante du PSG, qui a rejeté toute proposition de prêt" et désire un transfert, a écrit Sport dans son édition de jeudi, avec ce titre en Une: "Le PSG bloque Neymar."

Le journal barcelonais Mundo Deportivo évoque des chiffres similaires: une offre de prêt sur deux saisons, avec un versement chaque année correspondant au "loyer" de ce prêt payant et une option d'achat obligatoire lors de la deuxième année à hauteur de 150 M EUR.

- Réunion à Paris -

"La négociation avec le PSG continue sur fond de refus du club français, même si le Barça attend toujours un geste décisif de Neymar: se positionner publiquement du côté blaugrana pour désactiver l'intérêt" du Real Madrid, fait valoir le quotidien.

A Madrid, le journal sportif Marca, le plus lu d'Espagne, a rapporté qu'une première réunion entre le PSG et le Real s'était tenue "ces dernières heures" à Paris.

"Un émissaire du club merengue, avec une position importante dans l'organigramme, a rencontré ces dernières heures des responsables du PSG pour évoquer le possible transfert de Neymar", a écrit Marca sur son site internet. "Les sensations après cette réunion sont optimistes au sein de la +Maison blanche+."

Quelques heures auparavant, le quotidien sportif français L'Equipe parlait précisément d'une offensive spectaculaire du Real, désireux de damer le pion à son grand rival barcelonais.

"Madrid a proposé le montage suivant: 100 M EUR en cash plus trois joueurs", à savoir trois indésirables du vestiaire madrilène, le Gallois Gareth Bale, le Colombien James Rodriguez et le Costaricien Keylor Navas, a rapporté le journal français. L'Equipe ajoute que les dirigeants parisiens l'ont refusé: "La valorisation globale de cette offre ne répond pas aux attentes parisiennes."

Enfin, L'Equipe comme Mundo Deportivo font état d'une possible irruption de la Juventus Turin dans ce dossier, sans pour autant juger la piste très sérieuse. Dénouement attendu d'ici la fin du mercato en France, en Espagne et en Italie, programmée le 2 septembre.

Votre page des sports du 21 août avec Yacouba Ouédraogo

Votre page des sports du 21 août avec Yacouba Ouédraogo
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:04:20 0:00

Le foot, pour lutter contre la stigmatisation

Le foot, pour lutter contre la stigmatisation
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:45 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG