Liens d'accessibilité

Reprise d'activités dans une société minière après incendie en RDC

  • VOA Afrique

Une vue des installations de Tenke Fungurume Mining dans la province du Lualaba, l'ex-Katanga (sud-est), RDC, 29 janvier 2013.

La société Tenke Fungurume Mining (TFM), une des plus importantes sociétés minières privées de la République démocratique du Congo, a annoncé mercredi avoir repris ses activités trois jours après un incendie.

TFM a "procédé au redémarrage de ses activités et à la remise en service de son usine de Kwatebala à la suite de la réparation des dommages causés par le court-circuit électrique intervenu le 15 juillet 2017", indique le document.

"Les deux employés de TFM légèrement blessés lors de cet incident sont en mesure de reprendre le travail suivant un format aménagé", ajoute le texte.

TFM, dont les activités se situent dans la province du Lualaba, issue du démembrement de l'ex-Katanga, a produit 215.000 tonnes de cuivre en 2016 et 16.000 tonnes de cobalt.

Son capital est passé en majorité sous le contrôle de firmes chinoises mais la société d'État congolaise Gécamines (Général des carrières et des mines) y conserve près de 20% du capital.

La RDC était en 2015 le cinquième producteur de cuivre du monde et premier producteur mondial de cobalt. Malgré ses richesses naturelles, près de 90% de ses 71 millions d'habitants vivent dans une extrême pauvreté.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG