Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sports

Real Madrid - Manchester United, belle affiche de la supercoupe d'Europe

Cristiano Ronaldo de Real Madrid salue l'entraîneur de son équipe, Zinedine Zidane, après avoir ouvert le score lors d’un match de football de la Champions League entre le Borussia Dortmund et le Real Madrid à Dortmund, Allemagne, 27 septembre 2016.

Le Real Madrid de Zinédine Zidane et Cristiano Ronaldo, double tenant de la Ligue des champions, tentera de conserver également la Supercoupe d'Europe face au Manchester United de Jose Mourinho, mardi soir à Skopje, capitale de la Macédoine.

Après 15 ans passés à Monaco, cette épreuve opposant les vainqueurs des deux coupes d'Europe de la saison dernière continue son périple continental (Prague, Cardiff, Tbilissi, Trondheim, Skopje donc mardi et Tallinn l'année prochaine).

Avec un invité surprise, et pas des moindres: Cristiano Ronaldo a été inclus dans le groupe du Real alors qu'il n'a repris l'entraînement que samedi, de retour de vacances prolongées après la Coupe des Confédérations en Russie où son équipe du Portugal a fini troisième.

Mais pendant que la planète foot n'avait d'yeux que pour Neymar et son transfert record du FC Barcelone au Paris SG acté jeudi (222 M EUR), CR7 était mis en examen fin juillet pour fraude fiscale.

Le quadruple Ballon d'Or de 32 ans a déclaré à cette occasion qu'il "aimerai(t) revenir en Angleterre", selon la radio espagnole Cadena Ser, relançant ainsi des rumeurs sur un possible tranfert qui avaient défrayé la chronique durant la deuxième quinzaine de juin.

Mourinho fait profil bas

Mais il y a tout de même un premier trophée à aller chercher. Le Real (vainqueur de l'édition 2016 contre Séville, 3-2 a.p.) va tenter de décrocher sa quatrième Supercoupe d'Europe pour se rapprocher du record de cinq codétenu par le Barça et l'AC Milan, tandis que Man U vise un deuxième succès dans l'épreuve.

Les deux clubs n'abordent pas le match dans les mêmes dispositions. "Le Real Madrid est une équipe, un club, une institution qui a faim. Nous savons tous où nous sommes et quand on finit une saison en gagnant comme la saison dernière, ça aide à essayer de faire la même chose", a dit Zidane sur uefa.com.

Mourinho et ZZ avaient travaillé ensemble lorsque le Portugais entraînait le Real (2010-2013). Et, une fois n'est pas coutume, "Mou" a fait profil bas: "Nos joueurs n'ont pas beaucoup d'expérience des grands matches européens. C'est un nouveau Manchester United, une nouvelle génération de joueurs" qui va affronter "la meilleure équipe d'Europe", a souligné celui qui n'a lui-même jamais remporté la Supercoupe d'Europe.

"Manchester United est l'un des trois plus grands clubs de football au monde, cela ne fait pas de doute. Le club est une chose, mais les références d'une équipe à l'approche d'une compétition en sont une autre. Actuellement, nous ne comparons pas notre potentiel aux plus grands clubs d'Europe. Donc nous allons y aller étape par étape et rester humbles", a-t-il ajouté, toujours sur le site de la confédération européenne.

Pré-saison madrilène terne

Sur le papier, le statut de favori va au Real. Mais le contexte le relativise. Le club madrilène a connu une pré-saison morne, sans aucune victoire en match de préparation, avec des revers 4-1 et 3-2 contre Manchester City et le FC Barcelone, et des nuls 1-1 face à une sélection de MLS (Championnat nord-américain) et à... Manchester United, le 23 juillet aux Etats-Unis.

Les recrutements ont été modestes (le milieu Dani Ceballos du Betis et l'arrière gauche français Theo Hernandez de l'Atletico), en attendant une éventuelle arrivée du jeune attaquant star français Kylian Mbappé, pour lequel le Real a proposé 180 millions d'euros à Monaco, selon le quotidien sportif Marca.

MU connaît en revanche un bel été: il a disputé plus de matches pour se roder, avec un bilan de cinq victoires, un nul et une défaite, face au Barça. Et il a attiré le défenseur central suédois Victor Lindelof de Benfica mais surtout le milieu serbe Nemanja Matic (ex-Chelsea) et l'attaquant belge Romelu Lukaku, recruté pour 85 millions d'euros estimés en provenance d'Everton.

Et puis, dimanche, pour la reprise du championnat, les Red Devils recevront West Ham. Le Real, lui, ira dimanche au Camp Nou pour le match aller de la Supercoupe d'Espagne contre le Barça...

Avec AFP

See all News Updates of the Day

Votre page des sports avec Yacouba Ouedraogo

Votre page des sports avec Yacouba Ouedraogo
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:05:01 0:00

Sporama

Sporama
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:25:00 0:00

Le Cameroun obtient une place à la Coupe d'Afrique des Nations 2019

Le Cameroun obtient une place à la Coupe d'Afrique des Nations 2019
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:02 0:00

NBA - Golden State reprend la main, Houston en playoffs

Stephen Curry, Oakland, Californie, le 10 mars 2019

Le double-champion NBA Golden State a repris les commandes de la conférence Ouest grâce à sa victoire face à Détroit, dimanche, tandis que Houston a validé son ticket pour les playoffs en s'imposant face à La Nouvelle-Orléans.

Golden State et Denver jouent au chat et à la souris en tête de la conférence Ouest: après avoir brièvement abandonné aux Nuggets leur siège de leader samedi, les Warriors ont retrouvé le haut du classement à la faveur de leur succès contre les Pistons (121-114).

Stephen Curry, de retour dans l'effectif des Warriors après un match de repos, a inscrit 26 points, et son acolyte Klay Thompson en a ajouté 24.

Grâce à la lourde défaite de Denver à Indiana (124-88) les Warriors affichent seuls le meilleur bilan de la conférence Ouest avec 50 victoires et 23 défaites.

De son côté, Houston a assuré sa place en playoffs en venant à bout de La Nouvelle-Orléans 113 à 90.

Les Rockets, troisièmes de la conférence Ouest avec 47 victoires et 27 défaites, sont certains de terminer à l'une des huit premières places du classement, qualificatives pour les playoffs.

Les coéquipiers de James Harden atteignent ce stade de la compétition pour la septième année consécutive.

"On a été professionnels dès le début du match", s'est félicité Harden, qui n'a passé que 29 minutes sur le parquet, mais inscrit 28 points.

"Il y a eu des matches où on s'est relâchés, face à un adversaire moins fort, et on s'est fait rattraper. Ce soir, on a fait du bon boulot du début à la fin en prenant les choses en main", a ajouté le barbu le plus célèbre de la NBA, qui affiche une moyenne de 36,4 points par match cette saison.

Meilleure équipe de la saison régulière en 2017-2018, Houston avait atteint la finale de la conférence Ouest, s'inclinant face au futur champion NBA Golden State.

Les Los Angeles Clipers ont fait un pas supplémentaire vers les playoffs en disposant de New York 124 à 113 grâce à Lou Williams (29 pts), Danilo Gallinari (26 pts) et Montrez Harrell (24 pts). Après une série de cinq victoires consécutives, ils grimpent à la 5e place à l'Ouest (44v-30d).

Dans la conférence Est, rien ne va plus pour Boston qui a subi une quatrième défaite de suite face à San Antonio (115-96).

Les Spurs ont étouffé les Celtics grâce aux 48 points et 13 rebonds du pivot LaMarcus Alridge.

Boston (43v-31d), 5e à l'Est, n'est toujours pas officiellement qualifié pour les playoffs, tandis que San Antonio (43v-31d) reste 8e à l'Ouest.

Milwaukee (55v-19d) a conforté sa place de leader de la conférence Est en s'imposant facilement face à Cleveland, 127 à 105.

Giannis Antetokounmpo, favori pour le titre de meilleur joueur de la saison ("MVP"), a terminé la rencontre avec 26 points, 10 rebonds et 7 passes décisives.

Le "Greek Freak" n'a pas semblé gêné par sa récente entorse à la cheville droite, qui l'avait tenu éloigné des parquets pendant deux matches en début de semaine.

Les Bucks comptent désormais quatre matches d'avance sur Toronto (51v-23d), qui s'est fait surprendre à la dernière seconde par Charlotte (115-114).

Les Hornets se sont imposés grâce à un "buzzer beater" miraculeux de Jeremy Lamb, un panier marqué depuis sa moitié du terrain.

- Résultats du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matches disputés dimanche:

Boston - San Antonio 96 - 115

LA Lakers - Sacramento 111 - 106

La Nouvelle-Orleans - Houston 90 - 113

Toronto - Charlotte 114 - 115

Golden State - Detroit 121 - 114

Indiana - Denver 124 - 88

Milwaukee - Cleveland 127 - 105

New York - LA Clippers 113 - 124

Avec AFP

Un freestyler polonais de basket talentueux

Un freestyler polonais de basket talentueux
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:25 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG