Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Pékin dénonce la "mentalité de Guerre froide" des Etats-Unis


Les présidents americain et chinois

Pékin a dénoncé mardi le rapport de l'administration Trump sur la stratégie de sécurité nationale américaine, dénonçant "la mentalité de Guerre froide" de Washington, qui a désigné la Chine comme pays "concurrent".

"Nous pressons les Etats-Unis d'arrêter de déformer volontairement les intentions stratégiques de la Chine, ainsi que d'abandonner leurs concepts dépassés, comme leur mentalité de Guerre froide", a indiqué Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d'un point presse.

"Faute de quoi, ils ne feront que porter préjudice aux autres et à eux-mêmes", a-t-elle souligné.

Le président Donald Trump a présenté lundi sa "Stratégie de sécurité nationale", marquée par l'envoi de signaux parfois contradictoires à l'attention de la Chine et la Russie. "Nous faisons face à des puissances rivales, la Russie et la Chine, qui essayent de remettre en cause l'influence, les valeurs et la richesse de l'Amérique", a-t-il affirmé, tout en affichant sa volonté de bâtir de "grands partenariats" avec ces derniers.

>> Lire aussi: Trump décline "L'Amérique d'abord"

Le document diffusé peu avant le discours présidentiel par la Maison Blanche adoptait un ton encore plus offensif vis-à-vis de Pékin et Moscou, accusés de "saper la sécurité et la prospérité" des Etats-Unis.

La Chine et la Russie "sont déterminées à rendre les économies moins libres et ouvertes, à accroître leurs armées et à contrôler les informations et les données pour réprimer leurs sociétés et étendre leur influence", ajoute le texte.

"Le Chine ne cherchera jamais à se développer en sacrifiant les intérêts des autres pays. Dans le même temps, elle ne renoncera jamais à ses droits et intérêts légitimes", a répliqué mardi la porte-parole Hua Chunying.

La publication du rapport américain intervient un mois après une visite d'Etat de Donald Trump en Chine, où il avait été accueilli en grande pompe. Les deux pays avaient annoncé à cette occasion une moisson de plus de 250 milliards de dollars (212 milliards d'euros) d'accords commerciaux.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG