Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles
RDC

Quinze blessés après l'atterrissage raté d'un Antonov de l'armée à Beni


Des hommes sont assis devant les affiches électorales à Beni, dans la province du Nord-Kivu en République démocratique du Congo, le 5 décembre 2018. REUTERS / Goran Tomasevic - RC11CB7A2BB0

Une quinzaine de soldats congolais ont été grièvement blessés lundi quand l'Antonov qui les transportait a raté son atterrissage sur l'aéroport de Beni, dans l'est de la République démocratique du Congo.

Il y avait "68 passagers, quatre membres d'équipage: aucun mort, 15 blessés graves, tous militaires FARDC (armée congolaise)" a déclaré à l'AFP le lieutenant Somwe Mulimbi, responsable de la sécurité de l'aéroport de Beni.

L'appareil est un Antonov utilisé pour le transport des forces congolaises, a précisé le porte-parole de l'armée dans la région, le capitaine Make Hazukai.

"Ce qui est vrai c'est que l'avion a raté son atterrissage", a précisé le capitaine Hazukai.

Beni est l'une des zones les plus sensibles dans l'Est de la RDC, entre une épidémie d'Ebola et des tueries attribuées au groupe armé Allied Democratic Forces (ADF).

Au moins six personnes, dont trois pilotes russes, sont mortes dans le crash d'un Antonov 26 jeudi dernier à l'approche de l'aéroport Ndjili de Kinshasa. L'avion revenait de Tshikapa (Kasaï, centre) où il avait acheminé du matériel électoral pour le compte de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Initialement prévues le 23 décembre, les élections ont été reportées au 30 décembre.

Elles doivent désigner le successeur du président Joseph Kabila au pouvoir depuis janvier 2001.

XS
SM
MD
LG