Liens d'accessibilité

Près de 250 enfants morts de diarrhée aiguë au Soudan

  • VOA Afrique

Des enfants soudanais remplissent un réservoir d'eau du fleuve Nil à Khartoum, au Soudan, 5 mai 2009.

Près de 250 enfants de plus de cinq ans ont été tués par des diarrhées aiguës au Soudan depuis dix mois, ravivant la crainte des autorités à la veille de la saison des pluies.

"Entre la mi-août 2016 et le 2 juin 2017, quelque 15.000 cas supposés de diarrhée aiguë ont été enregistrés au Soudan, dont 279 mortels", a affirmé le Bureau de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha), citant des chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et du ministère soudanais de la Santé.

Environ 87% des décès concerne des enfants de plus de cinq ans répartis dans onze régions du Soudan, dont la capitale Khartoum, a précisé l'Ocha dans son dernier bulletin.

Selon un responsable sanitaire, de nouveaux cas sont enregistrés tous les jours.

"C'est très inquiétant de constater que ces cas sont enregistrés depuis août et dans plus de dix provinces", a-t-il affirmé à l'AFP sous le couvert de l'anonymat. "La saison des pluies approche et si la situation continue comme ça, elle pourrait prendre la forme d'une épidémie".

Des centaines de personnes au Soudan sont touchées tous les ans par des maladies véhiculées par de l'eau insalubre.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG