Liens d'accessibilité

Forte réduction des effectifs de la force de maintien de la paix au Darfour


Les Nations unies distribuent plus de 40.000 litres d’eau dans la communauté à El Srief, Darfour, 25 2011.

L'Union africaine et les Nations unies ont proposé une réduction majeure de leur force conjointe de maintien de la paix au Darfour (Minuad), déployée il y a 10 ans et qui coûte 1 milliard de dollars par an.

Un rapport conjoint envoyé au Conseil de sécurité le mois dernier recommande de baisser de 44% le plafond des effectifs militaires et de 30% ceux des policiers.

Le Conseil de sécurité devrait débattre de la question la semaine prochaine.

Ces coupes claires, dans une force qui actuellement compte 17.000 hommes, l'une des plus importantes et des plus coûteuses, permettrait de soulager le budget de l'ONU pour le maintien de la paix à un moment où les Etats-Unis veulent réduire leur contribution.

Le budget annuel de la Minuad est actuellement d'un peu plus de un milliard de dollars.

Les effectifs de militaires passeraient à 8.735 soldats et ceux de la police à 2.360 agents.

La réduction d'effectifs se ferait en deux phases de six mois chacune.

Le rapport parle d'une "amélioration de la sécurité" dans la province soudanaise depuis l'offensive des troupes de Khartoum contre les groupes rebelles.

Le Darfour est le théâtre d'un conflit sanglant depuis 2003, quand des insurgés issus de minorités ethniques ont pris les armes contre le pouvoir de Khartoum, aux mains de la majorité arabe. Le président soudanais Omar el-Béchir a alors lancé une contre-insurrection violente.

Le conflit a coûté la vie à 300.000 personnes, selon l'ONU, et en a forcé plus de 2,5 millions à fuir.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG