Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Poutine reçoit l'émir du Qatar pour des discussions sur la Syrie


Le président russe Vladimir Poutine s'exprime lors d'une réunion au Kremlin à Moscou, le 15 février 2018.

Le président russe Vladimir Poutine recevait lundi au Kremlin l'émir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, pour des discussions centrées sur la Syrie, alors que le régime syrien était près de reconquérir le dernier fief rebelle aux portes de Damas.

"Lors des pourparlers russo-qataris, il est prévu de discuter des perspectives de renforcement de la coopération bilatérale dans différents domaines et (...) de la situation en Syrie", a indiqué le Kremlin dans un communiqué.

Cette rencontre, une première depuis deux ans entre les deux dirigeants, a lieu au moment où le régime syrien, dont Moscou est un allié indéfectible, est en passe de reconquérir la Ghouta orientale, dernier fief rebelle aux portes de Damas, à la suite d'accords d'évacuation de combattants et de civils parrainés par la Russie qui intervient militairement en Syrie depuis septembre 2015.

"Nous comptons sur nos amis russes avec qui nous coopérons, en sachant que la Russie joue un rôle significatif en ce qui concerne les problèmes du monde arabe", a déclaré Tamim ben Hamad Al-Thani, selon ses propos traduits en russe, au début de sa rencontre avec Vladimir Poutine.

"Même si nous sommes liés par des liens solides et une confiance mutuelle, il nous faut aller plus loin en ce qui concerne le renforcement de nos relations dans tous les domaines pour cela soit à la hauteur de nos ambitions", a ajouté l'émir du Qatar.

Depuis le 5 juin 2017, l'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis, le Yémen et l'Egypte ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar, accusé de soutenir des groupes islamistes radicaux et de ne pas prendre assez de distance avec l'Iran.

Afin de briser son isolement, le Qatar a multiplié les contacts diplomatiques et les accords commerciaux, militaires ou technologiques à l'international.

Fin janvier,l'ambassadeur qatari à Moscou, Fahad bin Mohammed Al-Attiyah, a affirmé à l'agence de presse officielle russe TASS que le Qatar menait des négociations "à un stade avancé" pour acheter des systèmes russes de défense antiaérienne S-400.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG