Liens d'accessibilité

Poutine rassure Infantino sur la tenue du Mondial 2018 en Russie


Le président russe Vladimir Poutine, deuxième à gauche, et le président de la Fifa Gianni Infantino, à gauche, portent le trophée de la Coupe du monde au stade Luzhniki, Moscou, Russie, 9 septembre 2017.

Le président russe Vladimir Poutine a assuré samedi au patron de la Fifa Gianni Infantino que la préparation du Mondial-2018 avançait dans les temps lors d'une cérémonie lançant le périple du convoité trophée à travers le monde avant la compétition.

"Nous allons entreprendre tous les efforts nécessaires pour que tout soit fait dans les temps et avec la qualité nécessaire", a souligné le chef du Kremlin au président de la Fifa en marge de l'événement, au légendaire stade Loujniki à Moscou qui accueillera le match d'ouverture et la finale du Mondial.

"Quatre stade sont déjà prêts, tout avance selon le calendrier prévu, tout le financement est assuré", a-t-il ajouté.

M. Infantino s'est dit de son côté "très satisfait" de l'avancée des travaux.

A neuf mois du coup d'envoi de la compétition le 14 juin, la cérémonie de samedi marquait le début d'un périple pendant lequel la coupe sera présentée dans 24 villes russes et plus de 50 pays dans le monde.

Le président de la Fifa s'est dit impressionné de la rénovation du stade Loujniki qui a selon lui "tout ce qu'un stade de première classe doit avoir".

D'une capacité de 81.000 places, le stade a été complètement rénové pour un coût de 410 millions de dollars (340 millions d'euros) en plus de deux ans de travaux.

L'enceinte la plus célèbre de Russie s'est longtemps appelée "stade Lénine" et a accueilli ses premiers matches dès 1956 avant les jeux Olympiques de 1980. Elle a été renommée Loujniki en 1992.

La finale de la Coupe de l'UEFA en 1999, la finale de la Ligue des champions en 2008 et les championnats du monde d'athlétisme en 2013 s'y sont déroulés.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG