Liens d'accessibilité

Poursuivi pour fraude, Modric verse 1 millions d'euros au fisc espagnol


Le joueur croate du Real Madrid Luka Modric lors d'une conférence de presse, à Madrid, le 27 août 2012.

Le milieu croate du Real Madrid Luka Modric, accusé de fraude fiscale présumée d'un montant avoisinant les 900.000 euros par le parquet de Madrid, a versé au fisc près d'un million d'euros.

Luka Modric, arrivé au Real en 2012, est accusé par le parquet d'avoir utilisé une société basée au Luxembourg pour éviter de payer, en 2013 et 2014, l'impôt sur des revenus perçus au titre de ses droits à l'image, selon une plainte déposée en novembre.

Mardi, il a présenté au tribunal chargé du dossier, à Alcobendas, au nord de Madrid, des justificatifs de paiement au fisc datés du 4 janvier, d'un montant avoisinant le million d'euros, soit la somme qui lui était réclamée plus des intérêts de retard.

Le Croate de 32 ans a versé ce montant "volontairement", sans être parvenu à un accord avec le parquet ni avec le fisc, a affirmé à l'AFP une source judiciaire.

La justice continue à enquêter sur la possible existence de comptes sur l'île de Man, que le parquet évoquait dans sa plainte de novembre et sur laquelle Luka Modric a refusé de s'exprimer devant le tribunal.

Plusieurs coéquipiers de Modric ont dû, avant lui, s'acquitter de dettes envers le fisc, comme le Brésilien Marcelo qui s'est engagé fin novembre à verser près d'un demi-million d'euros, ou l'Argentin Angel di Maria, aujourd'hui au PSG, qui a accepté en juin de payer quelque 2 millions d'euros.

Le quintuple Ballon d'Or portugais Cristiano Ronaldo est lui-même poursuivi pour une fraude fiscale présumée de 14,7 millions d'euros, de même que son puissant agent Jorge Mendes, soupçonné d'avoir aidé plusieurs de ses clients à frauder le fisc.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG