Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Pompeo va rencontrer un très haut responsable nord-coréen

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo à Washington, États-Unis, 29 mai 2018.

Le secrétaire d'Etat américain va rencontrer cette semaine un général du régime à New York, pendant que les Etats-Unis "continuent de se préparer activement" pour le sommet entre Donald Trump et Kim Jong Un, a annoncé la porte-parole de la Maison Blanche.

"Le général Kim Yong Chol, un des plus hauts responsables du régime de Pyongyang, se rend à New York et rencontrera le secrétaire d'Etat Mike Pompeo plus tard cette semaine", a annoncé Sarah Sanders dans un communiqué.

Plus tôt dans la journée, Donald Trump a confirmé la venue à New York de Kim Yong Chol, qui a fait escale mardi à Pékin.

>> Lire aussi : Un général nord-coréen en route pour les Etats-Unis pour une rare visite

"Des rencontres se déroulent actuellement concernant le Sommet", a tweeté le président américain, expliquant que ces avancées diplomatiques constituaient une "bonne réponse" à sa lettre de jeudi, dans laquelle il avait annoncé l'annulation de la rencontre censée se tenir le 12 juin à Singapour entre les deux dirigeants.

>> Lire aussi : Un nouveau pas vers le sommet Donald Trump-Kim Jong Un

"Depuis la lettre du président au dirigeant nord-coréen Kim Jong Un le 24 mai, les Nord-Coréens se sont mis en contact avec nous", a déclaré Sarah Sanders dans un communiqué avant d'ajouter: "Les Etats-Unis continuent de se préparer activement pour le sommet prévu du président Trump avec le dirigeant Kim à Singapour".

Dans cette optique, Trump recevra le Premier ministre japonais Shinzo Abe "le 7 juin à la Maison Blanche", a-t-elle également annoncé.

Avec AFP

Toutes les actualités

La Cour suprême américaine donne tort aux grands électeurs déloyaux

La Cour suprême américaine donne tort aux grands électeurs déloyaux
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:27 0:00

Martin Fayulu veut des élections anticipées en RDC

Martin Fayulu veut des élections anticipées en RDC
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:52 0:00

Suivre des cours en ligne ne sera plus suffisant pour rester sur le sol américain pour les étudiants étrangers

Gregory Minott se tient devant l'hôtel de ville à Andover, Mass. Il est arrivé aux États-Unis depuis la Jamaïque il y a plus de 20 ans avec un visa d'étudiant et a pu se tailler une carrière dans l'architecture. (AP Photo/Elise Amendola)

Les Etats-Unis ne donneront pas de visas aux étudiants étrangers inscrits dans des établissements qui continueront à enseigner uniquement en ligne à la rentrée 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, ont annoncé lundi les services migratoires américains.

Les étudiants déjà présents sur le territoire américain "doivent quitter le pays ou prendre d'autres mesures, comme s'inscrire dans une école avec des cours en personne pour conserver leur statut légal", a précisé la police de l'immigration et des douanes (ICE) dans un communiqué.

Quand les établissements opteront pour un modèle "hybride", ils devront certifier que leurs étudiants étrangers sont bien inscrits au maximum possible de cours en personne, afin que ceux-ci conservent leurs droits de séjour.

Sont concernés les visas F1 (pour des études académiques) ou M1 (pour des formations professionnelles).

Comme le reste du pays, les universités américaines, qui comptent en moyenne 5,5% d'étudiants étrangers et dépendent grandement de leurs frais de scolarité, ont fermé leurs portes en mars et basculé vers un enseignement en ligne pour tenter d'endiguer la pandémie.

Faute de vaccins, certaines, dont l'Université de l'Etat de Californie ou la prestigieuse université de Harvard ont annoncé qu'ils poursuivraient avec des cours à 100% en ligne à la rentrée.

Joe Biden se distingue-t-il assez de Donald Trump?

Joe Biden se distingue-t-il assez de Donald Trump?
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:58 0:00

Le rappeur Kanye West candidat à la présidentielle américaine

Le rappeur Kanye West candidat à la présidentielle américaine
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:56 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG