Liens d'accessibilité

Plus de 200 migrants interceptés en mer Noire en Roumanie


Deux hommes soutiennent une femme en traversant une rivière, tentant d'atteindre la Macédoine, 14 mars 2016.

La Garde côtière roumaine a intercepté en mer Noire deux bateaux transportant plus de 200 migrants, l'un ayant été escorté jusqu'au port roumain de Mangalia (sud-est) et l'autre pris en charge par les autorités turques, a annoncé samedi la police aux frontières.

Le bateau de pêche saisi par la garde côtière roumaine a été observé samedi matin à un mille marin de la frontière maritime roumano-bulgare et du littoral bulgare. Il avait à bord 97 personnes occupant "tous les ponts" de l'embarcation: 40 hommes, 21 femmes et 36 enfants. Ils "ont déclaré être des ressortissants iraniens et irakiens", a précisé la police.

C'est le quatrième bateau transportant des migrants saisi par les autorités roumaines en mer Noir depuis la mi-août.

Les autorités ont ouvert une enquête dans ce dossier pour établir notamment l'origine du bateau, a indiqué à l'AFP la porte-parole de la Garde côtière de Constanta (sud-est), Ionela Pasat.

Un autre "bateau de pêche suspect" qui "se dirigeait vers les eaux territoriales roumaines" a été identifié vendredi soir, il avait à bord "environ 120 personnes", selon la police.

Les responsables de la Garde côtière roumaine ont bloqué l'embarcation jusqu'à l'arrivée de leurs homologues turques qui se sont chargé du bateau et des personnes à bord.

La Roumanie, qui ne fait pas partie de l'espace Schengen, a jusqu'à présent été globalement épargnée par la crise migratoire.

Mais Bucarest redoute que la mer Noire ne devienne un trajet alternatif pour les clandestins cherchant à gagner l'Europe, alors que de plus en plus d'obstacles se dressent sur la Méditerranée, dont l'interdiction faite aux ONG de patrouiller au large de la Libye pour secourir les migrants.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG