Liens d'accessibilité

Pékin dénonce "les paroles et actions" qui aggravent la situation en Corée


Une combinaison de photos montrant le président américain Donald Trump, à droite, à Washington, le 29 avril 2017 et le leader nord-coréen Kim Jong Un à Pyongyang, Corée du Nord, le 15 avril 2017.

La Chine a appelé à éviter "les paroles et actions" susceptibles d'accroître la tension dans la péninsule coréenne, au lendemain de propos du président américain Donald Trump promettant "le feu et la colère" à Pyongyang.

"La partie chinoise appelle toutes les parties à continuer sur la voie d'une résolution pacifique de la question nucléaire dans la péninsule coréenne, et à éviter les paroles et actions susceptibles d'intensifier les contradictions et d'aggraver la situation", a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans une déclaration à l'AFP.

"La situation actuelle dans la péninsule coréenne est compliquée et délicate", a rappelé le ministère, en réponse à une question sur les propos du président américain devant des journalistes.

Pékin, principal allié du régime de Kim Jong-Un, appelle en conséquence les parties en présence "à faire encore plus d'efforts pour encourager une résolution par le dialogue" du dossier nord-coréen.

Donald Trump a lancé mardi des menaces sans précédent contre la Corée du Nord, en réponse aux menaces de Pyongyang de porter le feu nucléaire jusque sur le sol des Etats-Unis.

Ces menaces de Pyongyang, si elles continuaient, "se heurteront au feu et à la colère, comme le monde ne l'a jamais vu jusqu'ici", a-t-il averti.

La Chine, membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, a approuvé samedi une septième volée de sanctions économiques internationales contre la Corée du Nord, en réponse au tir par ce pays de tirs de missiles intercontinentaux, susceptibles de transporter des armes atomiques.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG