Liens d'accessibilité

Pas de progrès sur Alep après une brêve rencontre Lavrov-Kerry


Le secrétaire d'Etat américain John Kerry, à droite, rencontre le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, en marge d'un sommet des pourparlers méditerranéens à Rome, 2 décembre 2016.

Les chefs des diplomaties russe et américaine Sergueï Lavrov et John Kerry n'ont fait aucun progrès jeudi sur une éventuel cessez-le-feu à Alep après deux brèves rencontres informelles en marge d'une réunion de l'OSCE en Allemagne.

"Il n'y a pas eu de progrès ni de conclusion sur Alep", a indiqué un responsable américain tout juste avant que M. Kerry ne quitte Hambourg où se tient l'assemblée annuelle des 57 membres de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe.

Selon ce responsable, M. Kerry a indiqué à la presse russe que les efforts allaient néanmoins se poursuivre.

Les deux hommes s'étaient déjà vu la veille au soir dans cette ville du nord de l'Allemagne sans pouvoir aboutir à une réelle avancée sur un projet de cessation des combats et d'évacuation des rebelles et civils d'Alep où la rébellion est sur le point de perdre ses derniers bastions face aux troupes du régime syrien soutenues par la Russie et l'Iran.

Ces nouvelles rencontres Kerry-Lavrov interviennent alors que six pays occidentaux, dont les Etats-Unis, ont appelé mercredi à un "cessez-le-feu immédiat" devant la "catastrophe humanitaire" à Alep, exhortant la Russie et l'Iran à "user de leur influence" sur le régime syrien pour y parvenir.

Selon la Russie, les Etats-Unis avaient présenté le 2 décembre à Rome une proposition jugée constructive avant de la retirer, ce que John Kerry a réfuté.

Le chef de la diplomatie américaine sortant, en tournée d'adieux en Europe, est attendu à Paris à partir de jeudi pour assister, samedi, à une réunion de pays occidentaux et arabes de soutien à l'opposition syrienne.

Avec AFP

XS
SM
MD
LG