Liens d'accessibilité

"Pas de dissension" entre Ouattara et Soro selon le gouvernement ivoirien

  • VOA Afrique

Le président ivoirien Alassane Ouattara descend de l’avion à son retour d’Accra, accueilli au bas de l’échelle par Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale, à Abidjan, Côte d’Ivoire, 7 janvier 2017. (Présidence de la Côte d’Ivoire/Twitter)

Le gouvernement ivoirien a réfuté mercredi toute forme de "dissension" entre le président Alassane Ouattara et le président de l'Assemblée nationale Guillaume Soro, deux jours après l'incarcération d'un proche de ce dernier dans une affaire sensible de cache d'armes.

"Il n'y a pas de raison qu'il y ait des dissensions entre lui (M. Soro) et le président de la République", a déclaré le porte-parole du gouvernement Bruno Koné, répondant à la presse à l'issue du conseil des ministres. "En tout cas s'il y en a, cela ne viendra pas du président de la République", a-t-il ajouté.

La presse ivoirienne spécule depuis des mois sur la rivalité entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara, prêtant à M. Soro l'ambition d'accéder à la tête de l'Etat lors de la prochaine élection présidentielle en 2020.

L'arrestation et l'incarcération lundi de Souleymane Kamaraté Koné, dit "Soul to Soul", chef du protocole du président de l'Assemblée nationale, inculpé de "complot contre l'Etat", après la découverte en mai d'une importante cache d'armes dans sa villa lors d'une mutinerie de soldats, a relancé ces spéculations.

A un journaliste qui lui demandait s'il y avait désormais une "guerre ouverte" entre MM. Ouattara et Soro, Bruno Koné a répondu : "Il n'y a pas de guerre ouverte, il n'y a aucune raison qu'il y en ait. Le président de l'Assemblée nationale est membre du parti au pouvoir". Il a ajouté que le gouvernement "laissait la justice faire".

Dans une lettre ouverte publiée en ligne ce mercredi, Souleymane Kamaraté Koné accuse le pouvoir de viser Guillaume Soro à travers lui.

C'est "Alassane Ouattara (...) qui m'expédie en prison. Aujourd'hui, à cause de mon patron Guillaume Soro, je suis en prison. Ce n'est pas moi qu'on vise!", a-t-il affirmé.

Ancien chef de la rébellion des Forces nouvelles (FN) contre le pouvoir de Laurent Gbagbo, devenu Premier ministre de M. Gbagbo à la faveur de l'accord de paix de 2007, Guillaume Soro a, dès le début de la crise post-électorale de 2010-2011 choisi Ouattara contre Gbagbo.

Alassane Ouattara, 74 ans, réélu triomphalement en 2015 pour un nouveau quinquennat, s'affiche régulièrement au côté de Guillaume Soro, 45 ans.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG