Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Ouragan Sandy : les autorités appellent les populations à coopérer

Le maire Michael Bloomberg a demandé aux new-yorkais de rester chez eux jusqu'à ce que la tempête soit passée
Les responsables politiques de la côte est des Etats-Unis implorent les populations de rester chez elles durant le passage de l’ouragan Sandy, et de s’approvisionner en eau potable, conserves et batteries, en cas de coupure de courant.

Le gouverneur du Maryland, Martin O'Malley, a été très ferme. « Maintenant, l'ordre du jour est le suivant: N’encombrez pas les routes, restez à la maison avec votre famille, cela va être 24 à 36 heures fort longues », a-t-il dit.

Par mesure préventive, New York a évacué 375.000 personnes et fermé ses places boursières pour la première fois depuis les attentats du 11 septembre 2001.

« Notre message à tous les New Yorkais », a dit le maire Michael Bloomberg, « est à peu près le même aujourd'hui: la tempête est là, et sera ici le reste de la journée et une bonne partie de demain, et maintenant préoccupez-vous de garder vos personnes et vos familles en sécurité. Dans la mesure du possible, restez chez vous pendant que la tempête passe ».

Tous les services de secours sont sur pied d’alerte, dont la Croix-Rouge américaine. « Impossible de savoir ce qui va se passer » déclare un volontaire, Stan Thompson. « Les dégâts pourraient être considérable, avec des inondations importantes », ajoute-t-il.

Le président Barack Obama a demandé aux services d'urgence fédéraux de se tenir prêts à réagir rapidement aux appels à l'aide des Etats affectés par l’ouragan Sandy. Et il a rappelé qu’une fois la tempête passée, nombre de ses compatriotes seraient confrontés à des pannes d’électricité.

Une fois l'ouragan passé, beaucoup de gens sont censés être sans électricité, a ajouté le chef de l’exécutif. Rétablir le courant « peut prendre un certain temps, non seulement pour dégager, mais aussi pour que les compagnies d'électricité reviennent enlever les arbres et remettre les choses en place » a dit M. Obama.

Toutes les actualités

Le policier impliqué dans la mort de George Floyd inculpé, couvre-feu à Minneapolis

Des agents de police se tiennent à l'extérieur du domicile en Floride de l'ancien officier de police de Minneapolis, Derek Chauvin, accusé du meurtre de George Floyd  en Floride. (REUTERS / Scott Audette)

Le policier mis en cause dans la mort de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, lors d'une interpellation létale en début de semaine à Minneapolis a été arrêté et inculpé d'homicide involontaire ont annoncé vendredi les autorités locales. Un couvre-feu a été décrété vendredi à Minneapolis.

"L'ancien officier de police de Minneapolis Derek Chauvin a été inculpé par le bureau du procureur du comté de Hennepin de meurtre (au 3ème degré) et d'homicide involontaire", a annoncé vendredi le procureur Mike Freeman du comté de Hennepin, où se trouve la ville de Minneapolis.

La famille de cet homme de 46 ans, à qui le président Donald Trump a annoncé avoir parlé, a salué l'arrestation du policier comme un premier pas sur "la voie de la justice", mais l'a jugée "tardive" et insuffisante.

"Nous voulons une inculpation pour homicide volontaire avec préméditation. Et nous voulons voir les autres agents (impliqués) arrêtés", a-t-elle affirmé dans un communiqué.

Quelques instants plus tôt, les autorités locales avaient annoncé l'arrestation de M. Chauvin, qui avait été démis de ses fonctions.

Pour l'instant, seul le policier Derek Chauvin "a été placé en détention", a déclaré le commissaire John Harrington, du département de la Sécurité civile du Minnesota.

Une vidéo devenue virale montre ce policier blanc plaquer au sol George Floyd et maintenir son genou sur son cou pendant de longues minutes, alors que M. Floyd disait ne plus pouvoir respirer.

Depuis la diffusion de cette vidéo des manifestations tournant à l'émeute ont éclaté à Minneapolis, notamment aux abords du commissariat où travaillaient les quatre policiers impliqués dans cette affaire, et dans d'autres villes de la région.

Des enquêtes fédérales et locales ont été ouvertes pour établir leurs responsabilités.

Ce drame rappelle la mort d'Eric Garner, un homme noir décédé en 2014 à New York après avoir été asphyxié lors de son arrestation par des policiers blancs.

Lui aussi avait dit "Je ne peux pas respirer", une phrase devenue un cri de ralliement du mouvement Black Lives Matter ("La vie des Noirs compte").

Décès de George Floyd: un commissariat de Minneapolis incendié lors de manifestations

Décès de George Floyd: un commissariat de Minneapolis incendié lors de manifestations
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:45 0:00

Cinq cents soldats de la Garde nationale ont été mobilisés ce matin à Minneapolis

Cinq cents soldats de la Garde nationale ont été mobilisés ce matin à Minneapolis
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:57 0:00

Twitter a masqué vendredi un message de Donald Trump

Twitter a masqué vendredi un message de Donald Trump
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:20 0:00

Entretien avec un résident de Minneapolis

Entretien avec un résident de Minneapolis
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:15 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG