Liens d'accessibilité

Opération policière réussie à Abidjan


La police ivoirienne est mobilisée pour contrer l'insécurité à Abidjan, le 8 juin 2017. (VOA/Georges Ibrahim Tounkara)

Plus de 3.500 policiers étaient mobilisés à Abidjan pour un coup de force contre la délinquance des "microbes".

Selon le ministre de l'intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko, en visite ce jeudi à Abobo, l'opération de sécurisation des populations Abidjanaises dénommée "Épervier 2" a déjà permis d'interpeller près de 580 personnes.

Le ministre de la sécurité en visite à Abobo ce jeudi pour encourager les forces de sécurité, à Abidjan, le 8 juin 2017. (VOA/Georges Ibrahim Tounkara)
Le ministre de la sécurité en visite à Abobo ce jeudi pour encourager les forces de sécurité, à Abidjan, le 8 juin 2017. (VOA/Georges Ibrahim Tounkara)

Du côté matériel, une quarantaine de fumoirs ont été démolis, trois champs de cannabis ont été également détruits, environ 300 armes à feu saisies.

Saisie d'armes blanches et de drogues par la police à Abobo, à Abidjan, le 8 juin 2017. (VOA/Georges Ibrahim Tounkara)
Saisie d'armes blanches et de drogues par la police à Abobo, à Abidjan, le 8 juin 2017. (VOA/Georges Ibrahim Tounkara)

La police ivoirienne avait également lancé la guerre contre les "microbes", des bandes d’adolescents qui sèment le trouble à Abidjan.

"L’objectif est de faire tomber le sentiment d’insécurité à Abobo. Toutes les zones criminogènes seront passées au peigne fin. L’opération concerne toutes les communes d'Abidjan", avait souligné Joseph Yao Kouamé, le préfet de police d’Abidjan, dans un entretien donné à VOA Afrique.

Georges Ibrahim Tounkara, correspondant à Abidjan

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG