Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Oliver Kahn à la tête du Bayern fin 2021


Oliver Kahn lors d'un match entre le Bayern Munich et Lille OSC, Allemagne le 7 novembre 2012.

Le renouvellement au Bayern Munich se poursuit : l'ex-gardien Oliver Kahn entrera au directoire au 1er janvier 2020 avant d'en prendre la présidence le 31 décembre 2021 au départ de Karl-Heinz Rummenigge, confirme le club vendredi.

L'ancienne légende du club (1994-2008) aux huit titres de champion d'Allemagne et vainqueur de la Ligue des champions en 2001 a signé un contrat de cinq ans avec son ancien club.

Il siègera dans un premier temps aux côtés de l'actuel président du directoire, Rummenigge, pour découvrir cette fonction de cheville ouvrière du géant allemand.

A 50 ans, Kahn constitue la "parfaite solution", a déclaré le président du club Uli Hoeness, lui-même en instance de départ. "Il a été un joueur important dans l'histoire de notre club, il porte l'ADN de notre club".

"Il aurait été très difficile d'installer à ce poste quelqu'un qui n'aurait pas été un joueur de haut niveau. Quand tu dois parler à des grands joueurs comme Robert Lewandowski, Franck Ribéry ou Joshua Kimmich, il est important qu'ils sachent que tu es aussi capable d'arrêter un ballon", a encore expliqué Hoeness, qui a lui-même sollicité Kahn pour ce poste.

L'arrivée prochaine de Kahn, qui avait mis un terme à sa carrière en 2008 et s'est notamment reconverti en commentateur sportif sans langue de bois, parachève le processus de mutation du club bavarois qui, autant sur le terrain qu'à sa tête, s'est fortement renouvelé en quelques mois.

Jeudi, le charismatique Uli Hoeness, manager du club depuis 1979, a confirmé son intention de quitter la présidence du club qu'il dirigeait depuis 2009, avec une interruption entre 2014 et 2016 pendant son incarcération pour fraude fiscale.

Il passera la main en novembre à Herbert Hainer, un ancien patron d'Adidas, au moment de l'élection du bureau, mais restera toutefois membre du Conseil.

Quant à Rummenigge, président du directoire âgé de 63 ans, il poursuivra sa mission jusqu'à fin 2021 avant de laisser la place à "King" Kahn. "L'idée est qu'Oli Kahn me succède et que je facilite sa prise de fonctions", avait expliqué Rummenigge début avril.

Avec Kahn, le Bayern poursuit son "développement maison", en privilégiant la reconversion d'anciennes gloires du club: Hoeness (1970-1979), Rummenigge (1974-1984) mais également l'actuel entraîneur Niko Kovac (2001-2003) et le directeur sportif Hasan Salihamidzic (1998-2007) ont tous joué avec la tunique des rouge et blanc.

A côté de ce renouvellement à la tête du club 29 fois champion d'Allemagne, les Bavarois ont également fortement rajeuni leur effectif cet été.

Pour compenser le légendaire duo Robben-Ribéry, le club a notamment recruté les défenseurs Lucas Hernandez et Benjamin Pavard (23 ans tous les deux), les milieux Mickaël Cuisance (20 ans), l'attaquant Jann-Fiete Arp (19 ans) et obtenu les prêts de la star brésilienne Coutinho (27 ans) et d'Ivan Perisic (30 ans).

Voir les commentaires

XS
SM
MD
LG