Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Le G7 finances exhorte à renforcer le contrôle économique sur la Corée du Nord


Des passagers à la gare de Séoul regardent les actualités à la télévision le 18 avril 2018 en Corée du Sud. lors d'un reportage à la gare de Séoul, à Séoul, en Corée du Sud, le 18 avril 2018.

Le G7 finances a exhorté mercredi les gouvernements et les banques à renforcer leur contrôle des activités financières "illicites" de la Corée du Nord, estimant que le pays contournait les sanctions internationales.

Dans un communiqué commun, les ministres des finances du G7 Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni se sont dits inquiets de la capacité de la Corée du Nord "à continuer d'accéder au système international financier", soulignant que le pays utilisait encore un réseau de sociétés-écrans ainsi que des structures complexes pour accéder à des fonds, et ce malgré les sanctions.

>> Lire aussi : Trump évoque des contacts directs "à très niveau" avec Kim Jong Un

Ces déclarations interviennent alors que le président américain Donald Trump a confirmé mercredi des discussions en haut lieu avec Pyongyang.

Le directeur de la CIA et futur secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a rencontré Kim Jong Un en Corée du Nord la semaine dernière. La rencontre s'est bien déroulée et une bonne relation s'est établie", a déclaré M. Trump. "La dénucléarisation sera un grand événement pour le monde, mais aussi pour la Corée du Nord", a-t-il ajouté.

>> Lire aussi : Donald Trump confirme que le chef de la CIA a rencontré le leader nord-coréen

Le groupe G7 s'est, lui, dit déterminé "à continuer d'imposer un maximum de pression économique sur la Corée du Nord" afin de pousser le pays à concrétiser ses déclarations de bonnes intentions en matière de dénucléarisation.

"Le développement continu d'armes de destruction massive et de programmes balistiques de la Corée du Nord représente une grave menace pour la paix et la sécurité internationale", a-t-il indiqué.

"Nous restons engagés dans (la volonté d') une dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible de la péninsule coréenne et du démantèlement des programmes balistiques de la Corée du Nord, mais la Corée du Nord doit traduire ses paroles en actes", ont ajouté les institutions financières des pays du G7.

Elles ont aussi rappelé jouer "un rôle important dans la lutte contre l'activité financière illégale de la Corée du Nord".

Avec AFP

XS
SM
MD
LG