Liens d'accessibilité

Nouvelles manifestations à St. Louis après l'acquittement d'un policier

  • VOA Afrique

Les manifestants lancent des poubelles alors que la police essaie de les bloquer à University City , le 16 septembre 2017.

Des manifestants ont défilé pacifiquement lundi dans les rues de St. Louis, dans le centre des Etats-Unis, pour la quatrième journée consécutive, contre l'acquittement d'un policier qui avait tué en 2011 un jeune homme noir.

Des dizaines de personnes ont marché dans les rues du centre-ville et jusqu'à l'hôtel de ville, après des rassemblements qui avaient dégénéré ces derniers jours.

Au moins 80 personnes, selon la police, ont été arrêtées depuis vendredi, jour du verdict, et plusieurs membres des forces de l'ordre locales ont été blessés dans les affrontements des derniers jours avec les manifestants, pour certains armés de pierres.

Des centaines de personnes défilent depuis plusieurs jours dans les rues de la ville du Missouri, à l'appel du mouvement "Black Lives Matter", qui dénonce les violences policières contre les Noirs aux Etats-Unis, pour protester contre l'acquittement de Jason Stockley.

En 2011, cet ancien policier blanc avait tiré et tué dans sa voiture Anthony Lamar Smith, suspecté d'être un trafiquant de drogue, à l'issue d'une course poursuite.

Le policier était notamment accusé d'avoir déposé une arme de poing dans la voiture pour justifier son tir mortel. Plusieurs vidéos de la scène prises par des caméras de surveillance n'ont pas permis d'éclaircir ce point.

Cet acquittement fait suite à plusieurs affaires similaires, dans lesquelles des Noirs ont été tués dans des circonstances controversées par des policiers blancs.

La ville a été le théâtre d'émeutes en août 2014 après la mort de Michael Brown, un jeune Noir non armé abattu par la police à Ferguson, près de St. Louis.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG