Liens d'accessibilité

Nombreuses questions sur la candidature de Akere Muna à la présidentielle au Cameroun


Akere Muna (à droite) remet un prix au palais de l'unité à Yaoundé à Paul Biya, son potentiel adversaire pour la présidentielle 2018, le 6 juin 2014. (Présidence de la république du Cameroun )

L'annonce d'intention de candidature pour l'élection présidentielle du 8 octobre dernier, par l'avocat international anglophone Akere Muna, suscite de nombreux commentaires au sein de l'opinion publique.

Le 8 octobre 2017, via son compte twitter, l'avocat camerounais Akere Muna, originaire du nord-ouest en zone anglophone, a fait part de son intention de candidature pour l'élection présidentielle prévue en 2018 au Cameroun.

Pour qui roule Akere Muna ?

"Candidature de la trahison, le véritable challenger du régime en place, Akere Muna tombe les masques", pouvait -on lire dans certaines colonnes des journaux camerounais, qui se sont déchaînés sur cette candidature.

Pour rappel, Akere Muna a été avocat de l'Etat du Cameroun. À ce titre, il avait "représenté pour faire valoir l'immunité du Président Paul Biya", dans une affaire aux États-Unis, a-t-il confié lui-même.

Akere Muna avait conduit une délégation de l'union panafricaine des avocats le 6 juin 2014 pour remettre un prix au président Paul Biya en compagnie de Thabo Mbeki, ancien président sud-africain.

Jean Bruno Tagne, journaliste politique à canal 2 international, à Yaoundé, le 11 octobre 2017. (VOA/Emmanuel Jules Ntap)
Jean Bruno Tagne, journaliste politique à canal 2 international, à Yaoundé, le 11 octobre 2017. (VOA/Emmanuel Jules Ntap)

"C'est la première véritable candidature à l'élection présidentielle de 2018", soutient Jean Bruno Tagne, journaliste politique sur la chaîne de télévision privée, Canal 2 International.

Fils de l'ancien vice-président de la République fédérale du Cameroun -Solomon Tandeng Muna-, anglophone du nord-ouest, "Akere Muna est pris au sérieux par le camp d'en face ", affirme M. Tagne.

Albert, un citoyen camerounais, ne tarit pas aussi d'éloges sur le candidat Akere Muna.

"Ce monsieur a une renommée internationale et nationale. Il avait été élu bâtonnier au barreau du Cameroun, preuve qu'il peut engranger des voix auprès de tous les Camerounais. Et dans la perspective d'un candidat unique de l'opposition, Akere Muna a le meilleur profil ", explique-t-il.

Candidature anglophone?

Le contexte d'annonce de sa candidature a sans doute contribuer à la rendre célèbre. Le 8 octobre 2017, c'est une semaine que quelques personnes originaires des deux régions anglophones du Cameroun (nord et sud-ouest), soutenues par une franche de la population, se réclamant de la république de l'Ambazonie", avaient prévu proclamer l'indépendance symbolique de cette partie du Cameroun.

Le gouvernement camerounais leur a opposé la force de la loi en plus d'un dispositif sécuritaire de grand jour.

Selon Amnesty international, l'armée camerounaise aurait tué au moins 17 personnes. Près de 500 autres interpellées depuis le 1er octobre. Le ministre de la communication, Issa Tchiroma, avait démenti sur VOA ce bilan.

La situation trouble en zone anglophone aujourd'hui aurait -elle été le déclic de cette candidature ? Akere Muna, ne l'a pas dit expressément.

Éric Mathias Owona Nguini, enseignant université Yaoundé 2, le 11 octobre 2017. (VOA/Emmanuel Jules Ntap)
Éric Mathias Owona Nguini, enseignant université Yaoundé 2, le 11 octobre 2017. (VOA/Emmanuel Jules Ntap)

Même s'il a fait mention de cette crise dans sa déclaration d'intention de candidature, il a affirmé être "favorable au fédéralisme", une forme de l'Etat que certains anglophones exigent ces derniers temps et qui est rejetée par le pouvoir central parce qu'anticonstitutionnelle.

"Akere Muna se positionne tactiquement comme un acteur politique issu des régions anglophones et veut s'imposer comme une personnalité d'envergure présidentielle ", analyse le professeur Éric Mathias Owona Nguini, politologue, enseignant à l'université de Yaoundé 2.

L'enseignant prévient que "ce positionnement en faveur du fédéralisme pourra seulement satisfaire ceux qui y sont favorables, que ce soit en zone francophone ou anglophone".

"Les séparatistes anglophones ont déjà critiqué la candidature de Akere Muna", a ajouté Professeur Owona Ngiini.

Akere Muna contre le SDF ?

Akere Muna a 65 ans. Il est jusqu'ici sans formation politique et avait milité au sein du Social democratic front (SDF), principal parti de l'opposition au Cameroun, dirigé par un autre anglophone du nord -ouest, John Fru Ndi.

Selon certains observateurs, cette candidature va effriter l'électorat anglophone du SDF.

"A sa place, je n'aurai pas annoncé ma candidature maintenant. Je ne l'aurais pas fait de cette manière. Je respecte toutefois son choix, qui contribue à enrichir le débat politique. Malheureusement, je ne le greffe pas sur la candidature de Akere Muna, il y a trop de candidatures au Cameroun et moins de programmes politiques", a déclaré le vice -président du SDF, Josuah Oshi.

Le hall du bureau de Akere Muna situé dans l'enceinte de la fondation Solomon Tandeng Muna à Yaoundé, le 11 octobre 2017. (VOA/Emmanuel Jules Ntap)
Le hall du bureau de Akere Muna situé dans l'enceinte de la fondation Solomon Tandeng Muna à Yaoundé, le 11 octobre 2017. (VOA/Emmanuel Jules Ntap)

Akere Muna peut -il apporter le changement ?

A Yaoundé, Akere Muna a ses bureaux en tant qu'avocat, au sein de la fondation éponyme. Rien ne filtre sur la suite des événements au sujet de sa candidature que plusieurs camerounais considèrent comme "la plus sérieuse face au candidat du parti au pouvoir ".

Me Akere Muna a fait néanmoins diffuser un enregistrement sur internet dans laquelle il se présente comme le précurseur "de la nouvelle république".

"Nous devons marcher vers une nouvelle République, qui sera fondée sur la bonne gouvernance et sur l’État de droit..... où il n’y aurait plus aucune tolérance pour la corruption, le tribalisme, le népotisme et le favoritisme", a déclaré le candidat Akere Muna. Ce dernier a promis ne pas nuire au président actuel Paul Biya en cas de victoire en 2018.

Emmanuel Jules Ntap, correspondant à Yaoundé

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG