Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Amériques

Nicaragua: reprise du dialogue, des prisonniers seront libérés

Manifestation contre le président du Nicaragua, Daniel Ortega, le 30 mai 2018 à Managua, au Nicaragua.

Le gouvernement et l'opposition au Nicaragua ont annoncé mercredi la reprise de leur dialogue, suspendu depuis le week-end, les autorités ayant accepté de libérer un nombre indéterminé de prisonniers politiques.

La plateforme d'opposition de l'Alliance civique pour la justice et la démocratie (ACJD) se rendra de nouveau jeudi à la table des négociations, avec l'assurance "que son souhait de voir libérées un nombre notable de personnes détenues soit pris en compte", a indiqué un communiqué commun des deux parties, diffusé par la présidence.

Les parties prenantes sont "conscientes que vendredi 15 mars (...) un nombre notable de personnes seront libérées" de prison, précise le texte.

L'Alliance, qui réunit entreprises, société civile, paysans et étudiants, avait suspendu dimanche sa participation au dialogue avec le gouvernement de Daniel Ortega. Elle exigeait des "preuves indiscutables" de sa volonté de négocier une solution à la crise qui a fait plus de 325 morts et a plongé le Nicaragua dans la récession.

L'assignation à domicile d'une centaine de prisonniers politiques au premier jour des pourparlers n'avait pas satisfait l'opposition, qui réclamait la libération inconditionnelle de tous les prisonniers politiques.

Plus de 600 opposants sont toujours derrière les barreaux.

Avec AFP

Toutes les actualités

L'armée russe aide le Venezuela "face aux menaces" américaines

Russian President Vladimir Putin (R) shakes hands with his Venezuelan counterpart Nicolas Maduro during a meeting at the Novo-Ogaryovo state residence outside Moscow on December 5, 2018.

Les troupes russes arrivées au Venezuela en mars aident l'armée du régime chaviste à se préparer face aux menaces américaines "d'usage de la force", a déclaré vendredi à l'AFP l'ambassadeur russe au Venezuela, Vladimir Zaïomski, qui juge toutefois que "la voie du dialogue" doit l'emporter.

"Le gouvernement vénézuélien est en état d'alerte depuis le début de l'année, car les Etats-Unis continuent leurs menaces d'usage de la force contre le Venezuela. Dans ces conditions, ils doivent être sûrs que les armes qu'ils possèdent sont en état de fonctionnement", a-t-il déclaré dans un entretien accordé à l'AFP à Moscou.

"Nos spécialistes sont là pour former leurs collègues vénézuéliens à maintenir la disponibilité de leur matériel militaire et par la même occasion, ils leur enseignent la meilleure façon de l'utiliser", a ajouté Vladimir Zaïomski, précisant qu'ils étaient au Venezuela en vertu d'un accord remontant à 2001.

Alliée du président vénézuélien Nicolas Maduro, la Russie a envoyé en mars une centaine de soldats dans le pays sud-américain, confronté à une profonde crise politique depuis que le président du Parlement Juan Guaido s'est autoproclamé président par intérim, aujourd'hui reconnu par une cinquantaine de pays dans le monde dont les Etats-Unis.

Cette crise politique a provoqué une nouvelle confrontation entre Moscou et Washington, qui s'accusent mutuellement de déstabiliser le Venezuela. Le président américain Donald Trump a appelé la Russie à quitter le pays, Moscou accusant en retour Washington de vouloir mener un coup d'Etat au mépris du droit international.

"Nous sommes contre toute tentative d'ingérence", a répété l'ambassadeur russe, en poste depuis 2009 à Caracas, ajoutant que "la sortie de crise repose sur la voie du dialogue et la recherche du compromis".

"A l'heure actuelle, ce dialogue, qui devrait être systématique, n'existe pas", a-t-il ajouté, blâmant Juan Guaido et l'opposition "influencés par les radicaux et les marginaux".

Il a salué la médiation entreprise par la Norvège, dans laquelle des représentants du pouvoir de Nicolas Maduro et de l'opposition vénézuélienne ont entamé un timide dialogue la semaine dernière. "C'est très bien que ces pourparlers aient lieu", a-t-il déclaré, disant espérer que "ces rencontres continuent".

Le nouveau casse-tête des législateurs

Le nouveau casse-tête des législateurs
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:36 0:00

Objets décoratifs en s’inspirant de la carte de l’Afrique

Objets décoratifs en s’inspirant de la carte de l’Afrique
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:45 0:00

L'administration Trump rejette sa responsabilité sur la mort de plusieurs enfants de migrants

L'administration Trump rejette sa responsabilité sur la mort de plusieurs enfants de migrants
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:39 0:00

L'administration Trump débloque 16 milliards pour indemniser les agriculteurs

L'administration Trump débloque 16 milliards pour indemniser les agriculteurs
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:03 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG