Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Les délinquants sexuels interdits de Pokémon Go à New York

Des joueurs Pokemon Go avec leurs smartphones, le 12 Juillet 2016 à Miami. (AP Photo/Alan Diaz)

Le jeu développé par la société américaine Niantic et téléchargé plus de 75 millions de fois, est très prisé du jeune public. Il permet de localiser d'autres joueurs, ce qui pourrait en faire un outil pour les prédateurs sexuels, selon le gouverneur.

Andrew Cuomo a donc enjoint le département pénitentiaire et de probation (DOCCS) d'interdire Pokémon Go aux personnes condamnées pour des délits sexuels qui ont purgé leur peine mais restent fichées, selon un communiqué publié lundi.

Il a également adressé un courrier à Niantic lui demandant d'empêcher ces anciens délinquants sexuels de jouer au jeu le plus populaire du moment. Il consiste à attraper des créatures virtuelles que la caméra du téléphone fait apparaître aux environs du joueur.

Le gouverneur a expliqué avoir pris cette décision après que deux élus du Sénat de New York ont démontré que des enfants avaient joué, sans le savoir, à Pokémon Go près du lieu de résidence de délinquants sexuels fichés, voire chez l'un d'entre eux.

Aux Etats-Unis, toutes les personnes condamnées pour des délits sexuels sont inscrites dans un fichier. Elles doivent s'assurer que les informations les concernant, notamment l'adresse, sont à jour.

"La priorité est de protéger les enfants de New York et, à mesure que la technologie évolue, nous devons nous assurer que ces avancées n'offrent pas de nouvelles possibilités à de dangereux prédateurs de s'en prendre à d'autres victimes", a déclaré Andrew Cuomo.

Le gouverneur a également demandé au département pénitentiaire et de probation d'interdire aux délinquants sexuels de jouer à d'autres jeux "similaires" à Pokémon Go.

Avec AFP

Toutes les actualités

L'Union Européenne appelle à durcir les mesures de contrôle anti-Covid

L'Union Européenne appelle à durcir les mesures de contrôle anti-Covid
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:57 0:00

Roland-Garros: un possible 8e de finale entre Azarenka et S. Williams

La Biélorusse Victoria Azarenka (D) et l'Américaine Serena Williams (G) après leur match de demi-finales en simple féminin du tournoi de tennis américain 2020 à l'USTA Billie Jean King National Tennis Center, le sept 2020; New York/Danielle Parhizkaran-USA TODAY Sports

L'Américaine Serena Williams, en quête d'un 24e titre du Grand Chelem à Roland-Garros, et la Biélorusse Victoria Azarenka, de retour au premier plan, pourraient se retrouver en huitièmes de finale à Paris, où le tirage au sort a été effectué jeudi.

Placées dans le même quart de tableau, les deux trentenaires (38 ans pour Williams, 31 pour Azarenka) auront trois tours à franchir pour s'offrir une revanche de la dernière demi-finale de l'US Open, remportée par Azarenka (1-6, 6-3, 6-3). Sa première victoire en Grand Chelem, après 10 échecs, face à l'ancienne reine incontestée du circuit, moins dominatrice depuis 2018.

Dans la moitié de tableau la plus relevée, la rescapée pourrait être opposée à l'Ukrainienne Elina Svitolina, tête de série N.3, en quarts de finale. Si la logique est respectée, l'élue de ce quart de tableau affrontera pour une place en finale la Roumaine Simona Halep, tête de série N.1 en l'absence de l'Australienne Ashleigh Barty, lauréate de l'édition 2019 qui a préféré ne pas faire le déplacement dans le contexte sanitaire actuel.

Sans Naomi Osaka, N.3 mondiale et vainqueur début septembre à l'US Open, l'autre moitié de tableau semble très ouverte. Surtout si Karolina Pliskova, tête de série N.2, ne se remet pas correctement de sa blessure à la cuisse gauche qui l'a obligée à déclarer forfait en finale à Rome.

Deux policiers ont été blessés à Louisville dans le Kentucky

Deux policiers ont été blessés à Louisville dans le Kentucky
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:02 0:00

Sanctions américaines contre des proches de Vladimir Poutine

Sanctions américaines contre des proches de Vladimir Poutine
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:06 0:00

Deux policiers blessés par balle à Louisville dans l'État du Kentucky

La police et les manifestants convergent lors d'une manifestation, le mercredi 23 septembre 2020, à Louisville, Kentucky. (AP Photo/John Minchillo)

Deux policiers ont été blessés par balle et un suspect a été interpellé dans la ville américaine de Louisville, où se déroulait mercredi soir une manifestation antiraciste liée à la mort de l'Afro-Américaine Breonna Taylor en mars, a indiqué la police.

"Deux agents de police ont été blessés par balle. Ils sont en train d'être soignés à l'hôpital University", a précisé le chef par intérim de la police de Louisville, Robert Schroeder, lors d'une conférence de presse, ajoutant que leur état était stable et que leur vie n'était a priori pas menacée.

Les noms des agents ou du suspect n'ont pas été communiqués.

Voir plus

XS
SM
MD
LG