Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Musulmans et catholiques condamnent les attaques de Ouagadougou


Des membres de la sécurité dans l'Institut français d'Ouagadougou, le 2 mars 2018.

Les autorités musulmanes et catholiques du Burkina Faso ont condamné mardi les attaques jihadistes qui ont frappé la capitale Ouagadougou vendredi.

La Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) "condamne fermement, et ne cessera jamais de le faire, cette barbarie injustifiable", écrit elle dans un communiqué signé du président du Présidium de la FAIB, Cheick Aboubacar Maïga II.

La FAIB "appelle à l’union sacrée de tous les filles et fils du Burkina contre l’ennemi commun qui sème la désolation au Pays des hommes intègres et dans la sous-région", selon le communiqué.

Ouagadougou après l'attaque du 2 mars (vidéo)
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:22 0:00

L'archevêque de Ouagadougou, le cardinal Philippe Ouedraogo a également condamné ces "attaques injustes". "Pour nous chrétiens, notre 'Kalachnikov de riposte', c’est prioritairement la prière et Dieu", affirme-t-il dans un communiqué.

La double attaque contre l'ambassade de France et l'état-major général des armées à Ouagadougou a fait sept morts et plus de 80 blessés parmi les forces de l'ordre. Neuf jihadistes ont été abattus.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG