Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Au moins 44 mortsdans les inondations à Kinshasa


Le quartier résidentiel de Limete sous les eaux d’inondations, à Kinshasa, le 4 janvier 2017. (VOA/TopCongo)

Les inondations à Kinshasa ont tué 44 personnes, selon le bilan définitif revu vendredi à la hausse par les autorités de la capitale de la République démocratique du Congo, troisième plus grande mégapole d'Afrique.

"Nous avons le bilan définitif de 44 morts", a indiqué à l'AFP le ministre provincial des Affaires sociales, Dominique Weloli, qui a participé à une réunion avec le gouverneur André Kimbuta et les bourgmestres de la ville aux 24 communes.

>> Lire aussi : Les inondations submergent la folle croissance urbaine de Kinshasa

La veille, cette même source avait indiqué que 37 personnes avaient été tuées dans les inondations provoquées par des pluies torrentielles dans la nuit de mercredi à jeudi.

Le gouverneur a sollicité l'aide du chef de l'Etat Joseph Kabila pour les obsèques des victimes issues de quartiers populaires et de familles démunies, a précisé M. Weloli.

"Kimbuta annonce aussi la démolition dans les jours à venir de certaines constructions jugées dangereuses", a-t-on précisé dans l'entourage du gouverneur, qui doit communiquer dans la soirée.

Les inondations ont touché des quartiers populaires et des habitations fragiles construites en zones dangereuses, par exemple dans des fonds de ravin.

Kinshasa est la troisième plus grande ville d'Afrique après le Caire et Lagos avec 10 millions d'habitants, selon des estimations, en l'absence de tout recensement.

Sa croissance urbaine est rapide et anarchique, sur fond de pauvreté et de précarité d'une grande partie de la population en matière de logement, de nourriture, de santé, d'éducation et de transports en commun.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG