Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Mort de cinq personnes dans une mine en Afrique du Sud


Entrée de la mine Lily, de Vantage Goldfields, en Afrique du Sud, le 5 février 2016.

Cinq personnes sont mortes dans une mine de charbon abandonnée en Afrique du Sud, a annoncé jeudi la police, alors qu'au moins 20 autres seraient encore bloquées sous terre selon les médias locaux.

"Jusqu'à présent, nous avons cinq morts", a déclaré le porte-parole de la police Leonard Hlathi à l'AFP. "Combien sont encore bloqués ? Je ne peux pas le dire".

Mais selon le groupe audiovisuel public SABC, plus de 20 personnes se trouveraient encore sous terre.

Selon plusieurs médias locaux, le groupe serait descendu dans un puits de charbon situé dans la province du Mpumalanga (nord-est) désaffecté depuis plusieurs mois, près de Middelburg, afin d'y dérober des câbles de cuivre.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l'accident. Les médias ont avancé l'hypothèse d'une explosion d'origine indéterminée.

Les opérations de secours en cours sont "entravées par le fait que le puits n'est pas sûr et qu'il n'y a pas assez de ventilation" faute d'électricité à la suite des vols de câbles, a ajouté la police.

Le groupe de mineurs est descendu dans le puits entre dimanche et mercredi, a précisé Leonard Hlathi. Un premier corps a été sorti mercredi, et les quatre autres jeudi.

L'Afrique du Sud compte quelque 6.000 mines abandonnées faute de rentabilité.

XS
SM
MD
LG