Liens d'accessibilité

Mort d'un ressortissant portugais enlevé au Nigeria


Crues côtières dans l'Etat de Kogi" (centre-sud), Nigeria, 26 septebre 20.16

Un ressortissant portugais, kidnappé au Nigeria le mois dernier avec une demande de rançon, est mort en captivité, a annoncé vendredi le ministère nigérian des Affaires étrangères.

"Nous avons appris la triste nouvelle de la mort en captivité de M. José Machada, expatrié portugais, kidnappé sur la route entre Obajana et Kabba, dans l'Etat de Kogi" (centre-sud), révèle un communiqué du ministère des Affaires étrangères d'Abuja.

Fin octobre, cet ingénieur en génie civil avait été enlevé par des hommes en armes, alors qu'il inspectait la construction d'une route. Lors de son enlèvement, deux policiers, engagés pour garantir sa protection, avaient été abattus par les ravisseurs.

Le phénomène du kidnapping contre rançon est particulièrement répandu au Nigeria (4ème pays au monde en 2016 selon ControlRisk, organisation internationale de surveillance des risques) depuis une dizaine d'années.

Les enlèvements étaient surtout concentrés dans le sud-est pétrolier du pays, et visait essentiellement des expatriés, avant de se propager dans le reste du Nigeria. Désormais, toutes les classes sociales sont victimes de ces "kidnappings express".

De nombreux états, dont l'Etat de Lagos, coeur économique du pays appliquent désormais la peine de mort pour les crimes d'enlèvement.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG