Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

États-Unis

Mort d'un garcon de 10 ans dans un parc d'attraction à Kansas City

Le toboggan "Verruckt', au parc d'attraction du Schlitterbahn

La police américaine enquête sur la mort d'un garçon de dix ans, victime d'un accident sur le plus haut toboggan aquatique du monde.

Caleb Schwab, fils du député du Kansas Scott Schwab, est décédé après son accident dans des conditions encore floues dimanche après-midi dans le parc aquatique Schlitterbahn, dans le centre des Etats-Unis.

"Nous avons la tristesse d'annoncer qu'un jeune garçon est mort sur le Verrückt", ou "dément" en allemand, le nom du toboggan aquatique de 58 mètres de haut, a déploré le parc de Kansas City dans un communiqué dimanche.

"Etant donné que la sécurité est notre priorité absolue, nous avons fermé le parc (dimanche) et lundi", ainsi que l'attraction le temps de l'enquête, a ajouté le Schlitterbahn, offrant ses condoléances à la famille de Caleb Schwab.

Des témoins de l'accident ont confié à la chaîne de télévision locale KSHB-TV avoir vu le garçon voler de l'installation en montagne russe sur laquelle il était propulsé, avant d'être projeté dans un filet de sécurité. Ils ont également affirmé avoir vu du sang sur le toboggan et suggéré que les harnais de sécurité ne fonctionnaient pas correctement.

"Les policiers enquêtent sur une mort apparemment accidentelle à Schlitterbahn", a écrit Terry Zeigler, chef de la police de Kansas City, sur son compte Twitter.

Les parents de Caleb Schwab ont confirmé la mort de leur fils dimanche et exprimé leur douleur dans un communiqué, affirmant que le jeune garçon, "depuis le jour de sa naissance, a apporté une joie abondante à sa famille et à tous ceux qu'il a croisés".

Avec AFP

Toutes les actualités

Les enjeux du dernier débat Trump-Biden

Les enjeux du dernier débat Trump-Biden
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:38 0:00

Washington accuse Moscou et Téhéran d'ingérence

Washington accuse Moscou et Téhéran d'ingérence
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:54 0:00

Présidentielle américaine: rôle des agents électoraux locaux

Présidentielle américaine: rôle des agents électoraux locaux
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:51 0:00

Barack Obama en campagne pour Joe Biden

Barack Obama en campagne pour Joe Biden
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:08 0:00

Le pianiste américain Keith Jarrett, handicapé par des AVC, ne donnera plus de concerts

Pianiste à l'oeuvre.

Le pianiste américain de jazz Keith Jarrett ne pourra sans doute plus jamais se produire en concert, partiellement paralysé par deux AVC, explique-t-il dans un entretien publié mercredi par le New York Times.

"Mon côté gauche est toujours en partie paralysé", explique, pour la première fois, le musicien de 75 ans, après deux accidents vasculaires cérébraux intervenus en février et mai 2018.

"On me dit que le maximum que je pourrais récupérer de ma main gauche, c'est la capacité de tenir un verre", se désole-t-il.

Depuis, il ne s'est mis que de rares fois au piano, jouant de la main droite uniquement.

"Je ne sais pas à quoi est censé ressembler mon avenir", a-t-il confié au New York Times. "Je ne me considère pas comme un pianiste aujourd'hui."

Légende du jazz, Keith Jarrett a été à l'avant-garde du mouvement dès le début des années 60, et a collaboré avec des artistes de référence comme Miles Davis, Art Blakey ou Jack DeJohnette.

Son travail autour de l'improvisation l'a mené jusqu'à donner des concerts solo totalement improvisés, qui ont largement contribué à sa réputation de virtuose génial.

"J'ai le sentiment que je suis le John Coltrane des pianistes", a-t-il dit au New York Times, se plaçant au niveau du monstre du saxophone.

Ce qui sera peut-être le dernier concert de Keith Jarrett remonte à février 2017, au Carnegie Hall de New York.

S'il a enregistré plusieurs albums en studio, le natif d'Allentown (Pennsylvanie) est surtout connu pour ses concerts, son jeu au son limpide et ses mimiques, notamment sa tête exagérément penchée sur le piano.

"Aujourd'hui, je ne peux même pas en parler", dit-il au sujet de la possible fin de sa carrière scénique.

Voir plus

XS
SM
MD
LG