Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sports

Ryad va demander des comptes à des joueurs après la "catastrophe" contre la Russie

Artyom Dzyuba marque lors du match entre la Russie et l'Arabie saoudite ouvrant la Coupe du monde de football 2018 au stade Luzhniki à Moscou, en Russie, jeudi 14 juin 2018.

Les autorités sportives saoudiennes ont affirmé qu'elles allaient demander des comptes à des joueurs de la sélection au lendemain de la déroute humiliante contre la Russie (5-0) en ouverture de la Coupe du monde de football.

"Le résultat est décevant et insatisfaisant", a réagi Adel Ezzat, président de la Fédération saoudienne de football, sur la chaîne de télévision Al-Arabiya. "Un certain nombre de joueurs devront rendre des comptes".

"Cette catastrophe n'était pas due à la condition physique, mais aux erreurs techniques" des joueurs face à la nation la moins bien classée de ce Mondial (70e au classement Fifa), a-t-il déploré.

La Russie écrase l'Arabie Saoudite
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:43 0:00

>> Lire aussi : La Russie écrase l'Arabie Saoudite

M. Ezzat a cité trois joueurs en particulier - le gardien de but Abdullah Al Mayouf, le défenseur Omar Hosawi et l'attaquant Mohammed Al Sahlawi - sans préciser quelles mesures seraient prises.

Le chef de l'autorité sportive saoudienne Turki al-Cheikh, dont le pays a dépensé plusieurs milliards de dollars pour renforcer son influence dans le monde du football, a dit assumer "la pleine responsabilité" de la défaite, tout en s'en prenant aux joueurs.

"Nous avons tout fait pour eux (...), nous leur avons fourni la meilleure équipe d'entraîneurs", a-t-il ainsi assuré dans une vidéo postée sur Twitter.

>> Lire aussi : Cérémonie d'ouverture du Mondial 2018

"Que personne ne me dise que (l'entraîneur argentin Juan Antonio) Pizzi n'est pas un entraîneur renommé. Ce sont nos joueurs, ils n'ont même pas fait 5% de ce qu'on leur demandait, c'est une réalité que nous devons admettre."

Plusieurs médias arabes ont également critiqué les joueurs saoudiens.

"Les Faucons sont à terre", titrait ainsi le quotidien saoudien Arab News, citant des fans consternés devant la piètre performance de leur équipe, surnommée les "Faucons verts".

Sous les yeux du prince héritier Mohammed ben Salmane, qui assistait à la rencontre aux côtés du président russe Vladimir Poutine, "l'Ours a mangé les Faucons", a résumé le journal koweïtien Alnaba.

Le Oman Daily a, lui, qualifié la défaite saoudienne de "pic de déception" pour les fans arabes.

L'Arabie saoudite, 67e au classement Fifa, ne s'était plus qualifiée pour la Coupe du monde depuis 2006.

Avec AFP

Toutes les actualités

Manchester United prend la défense de Paul Pogba

Manchester United prend la défense de Paul Pogba
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:14 0:00

Un maillot de basket de Barack Obama adjugé 120.000 dollars

Le maillot de Barack Obama adjugé 120.000 dallars, USA, le 19 aout 2019

Un maillot de basket ayant appartenu à l'ex-président américain Barack Obama s'est vendu lundi aux enchères pour 120.000 dollars, a indiqué la maison qui organisait la vente au Texas.

Le maillot portant le numéro 23 appartenait à Barack Obama lorsqu'il avait 18 ans et était en Terminale au lycée Punahou, à Hawaï, où il habitait alors, a précisé la maison d'enchères Heritage Auctions.

Son prix avait été estimé avant la vente aux environs de 100.000 dollars.

L'ex-président Obama est un fan de basket, un sport qu'on l'a souvent vu pratiquer quand il était à la Maison Blanche, avec le personnel de la présidence, des célébrités ou d'autres visiteurs.

Manchester United condamne des injures racistes contre Paul Pogba

Paul Pogba célèbre son but en croisant les bras pour protester contre l'esclavage en Libye, Angleterre, le 18 novembre 2017.

Manchester United "condamne catégoriquement", dans un communiqué publié lundi, les insultes racistes reçues par Paul Pogba sur les réseaux sociaux après son penalty manqué face à Wolverhampton (1-1) la veille.

"Tout le monde à Manchester United est dégoûté par les injures racistes proférées contre Paul Pogba la nuit dernière et nous les condamnons catégoriquement", ont déclaré les Red Devils.

Le champion du monde français est le troisième joueur en Angleterre victime d'insultes racistes sur les réseaux sociaux la semaine dernière pour avoir manqué un penalty après le jeune attaquant anglais de Chelsea Tammy Abraham et l'ancien joueur de Sochaux Yakou Meite, qui évolue aujourd'hui en D2 anglaise avec Reading.

"Les personnes qui ont exprimé ces opinions ne représentent pas les valeurs de notre grand club et il est encourageant de voir la grande majorité de nos fans condamner également cela sur les médias sociaux", souligne Manchester United.

Pogba a reçu lundi le soutien de Marcus Rashford: "Assez maintenant, il faut que ça s'arrête @Twitter", a apostrophé le coéquipier du milieu de terrain français de 26 ans.

"Manchester United est une famille. @paulpogba est une énorme partie de cette famille. Si vous l'attaquez, vous nous attaquez tous. @ManUtd", a également tweeté Rashford.

"A vomir. Les réseaux sociaux doivent faire quelque-chose à ce sujet", a appuyé un autre coéquipier, le néo-Mancunien Harry Maguire.

Une opinion partagée par l'association Kick It Out, qui lutte contre le racisme dans le football anglais: "Le nombre de posts du même acabit depuis le début de la saison montre à quel point les propos discriminatoires en ligne sont hors de contrôle", a déploré l'organisation mardi. "Sans action immédiate et la plus forte possible, ces actes lâches continueront à se multiplier", a-t-elle averti.

Les jeux africains

Les jeux africains
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:03:29 0:00

Sporama

Sporama
Attendez s'il vous plaît
Embed

No media source currently available

0:00 0:25:00 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG