Liens d'accessibilité

La journée Martin Luther King célébrée en pleine polémique


L'ancien compagnon de Martin Luther King n’a pas échappé aux critiques du président élu.

Les Etats-Unis ont commémoré la journée Martin Luther King pour rendre hommage à celui qui a payé de sa vie pour l’égalité raciale. Cette année, la polémique entre une icône de la lutte pour les droits civiques et le président élu a pris le dessus sur les progrès réalisés en la matière.

Cette année, devait être l’occasion de célébrer les progrès réalisés en matière de droits civiques et un hommage au premier président noir des Etats Unis. Mais c’est plutôt une polémique qui a pris le dessus.

Le futur président Donald Trump s’est attaqué Samedi à John Lewis, un ancien compagnon de Martin Luther King et considérée comme une icône de la lutte pour les droits civiques. M. Trump l’a accusé de n’avoir rien fait pour sa circonscription et de ne faire que parler.

Il réagissait à une déclaration de ce membre du congrès américain qui estimait que M. Trump ne serait pas un président légitime et qu’il ne prendrait pas part à son investiture. La réponse du président élu sur Tweeter n’a pas plu à plusieurs membres de la communauté afro-américaine et beaucoup de démocrates ont aussi promis de boycotter la cérémonie d’investiture prévue vendredi.

Le philosophe sénégalais et professeur à Columbia University, Souleymane Bechir Diagne, a expliqué à VOA Afrique que M. Lewis donnait au terme "légitimité" une "signification morale plutôt qu’une signification institutionnelle".

Cette polémique risque de compliquer davantage les relations entre le prochain président et une bonne partie de la communauté afro-américaine.

XS
SM
MD
LG