Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Maroc

Deux touristes scandinaves tuées dans le sud du Maroc

Tourists ride camels in Merzouga, Morocco along what is called the route of a thousand kasbahs in the Atlas Mountains, Sunday, March 5, 2017.

Deux touristes scandinaves ont été retrouvées mortes dans le sud du Maroc avec des "traces de violence à l'arme blanche" sur le cou, ont annoncé lundi les autorités marocaines.

Les corps de deux femmes, l'une Danoise, l'autre Norvégienne, ont été retrouvés lundi matin dans une "région montagneuse isolée" à 10 km d'Imlil, un petit village du Haut-Atlas, selon un communiqué du ministère de l'Intérieur.

Une enquête a été ouverte pour "élucider les circonstances de cet acte criminel", a ajouté cette source, sans donner plus de détails. La presse locale a parlé d'un "crime crapuleux".

Un important dispositif de sécurité a été déployé sur place et les randonnées ont été suspendues, ont rapporté des médias marocains.

Aucune information supplémentaire n'a pu être obtenue auprès des autorités marocaines.

Le massif du Haut-Atlas est réputé pour ses chemins de randonnée et accueille chaque année des dizaines de milliers de visiteurs.

La commune rurale d'Imlil est, elle, considérée comme le point de départ pour l'ascension du plus haut sommet d'Afrique du Nord, le Mont Toubkal (4.167 m).

Le tourisme est un secteur clef de l'économie marocaine, qui représente 10% de la richesse du pays et constitue son deuxième employeur après l'agriculture.

Après plusieurs années de quasi-stagnation, le Maroc a connu un nombre record de touristes en 2017 avec 11,35 millions de visiteurs, dépassant pour la première fois la barre des 11 millions.

Avec AFP

Toutes les actualités

Violences conjugales: Au Maroc, la plupart des victimes ne portent pas plainte

Rares sont les femmes victimes de violences conjugales qui saisissent la justice au Maroc: 2% quand il s'agit de violences sexuelles, 7% après des agressions physiques, selon une étude officielle publiée jeudi à Rabat.

Pour les violences subies dans l'espace public, 22% des victimes portent plainte quand il s'agit d'agression physique, 3,5% quand l'agression est sexuelle, selon cette étude publiée par le Haut-Commissariat au Plan, avec le soutien d'ONU Femmes.

Seules 3,5% des victimes de violences sexuelles conjugales quittent leur foyer, 16% quand il s'agit de violences physiques, moins d'une sur dix (8%) cesse ses "engagements familiaux" quelle que soit l'agression subie, selon l'étude.

Les stigmates de la violence physique conjugale vont des ecchymoses (dans 52,2% des cas), aux fractures, "incisions profondes", fractures ou cassures des dents, violences sexuelles entraînent "blessures et déchirures au niveau des organes génitaux" dans plus 13% des cas, avec des grossesses non désirées dans 3,5% des cas.

Moins de la moitié des victimes des violences les plus graves font appel à un professionnel de la santé. Pour les femmes actives, les violences -qu'elles soient ou non subies dans le cadre conjugal- ont entraîné une perte moyenne de 14 jours de travail par an.

Environ 40% de femmes victimes de violences dans un cadre professionnel ont dû changer de travail et 7% ont "carrément quitté le marché du travail", souligne l'étude. Plus d'une femme sur deux a été victime d'une forme de violence au Maroc en 2019, selon les statistiques officielles.

Plusieurs organisations féminines se sont inquiétées ces derniers mois de la hausse des violences conjugales pendant les longs mois de confinement liés à la crise sanitaire. Cette étude sur le "coût social" de ces violences a été menée entre février et juillet 2019 avant la pandémie de Covid-19 sur une population de 15 à 74 ans.

Le Maroc a adopté en 2018 une loi contre les violences faites aux femmes, rendant passible de peines de prison les actes "considérés comme des formes de harcèlement ou de mauvais traitement". Le texte, qui ne prend pas en compte les violences conjugales, a été jugé insuffisant par des associations féministes.

Le conflit au Sahara occidental cause une flambée des prix

Le conflit au Sahara occidental cause une flambée des prix
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:13 0:00

Un ingénieur marocain construit des logements écologiques

Un ingénieur marocain construit des logements écologiques
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:53 0:00

Sahara occidental: situation confuse, des tirs croisés rapportés

Sahara occidental: situation confuse, des tirs croisés rapportés
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:27 0:00

Le Front Polisario dit mobiliser des milliers de volontaires pour l'armée sahraouie

Le Front Polisario dit mobiliser des milliers de volontaires pour l'armée sahraouie
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:00:47 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG