Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Manchester City et United, attention danger !


Paul Pogba inscrivant son but contre Manchester City en Premier League, Angleterre, le 7 avril 2018

Faux pas interdit en Ligue des champions pour les clubs de Manchester: United doit mettre fin à sa série noire, entre mauvais résultats et brouilles de vestiaire, tandis que City doit se relever de son entame loupée.

A Old Trafford, "ManU" n'a déjà plus le droit à l'erreur: il faut battre Valence, un adversaire peu fringuant, pour éviter la crise de nerf au sein du club le plus riche du monde.

Depuis leur facile victoire contre Berne (3-0), en entame de la C1, les Anglais ont tout raté ou presque, enchaînant un nul puis une défaite en championnat, plus une piteuse élimination en Coupe de la ligue contre Derby, une équipe de deuxième division.

Surtout, son vestiaire est secoué par un clash entre l'entraîneur José Mourinho et le champion du monde Paul Pogba, à qui il a retiré le vice-capitanat. La gestion de l'attaquant Alexis Sanchez, plus gros salaire de l'effectif et relégué dans les tribunes samedi contre West Ham, fait également des vagues.

Pour ne rien arranger, certains médias relayent une hypothèse Zinédine Zidane en cas de départ de "Mou".

Manchester City, en tête du championnat après six succès en sept rencontres, n'a pas tous ces problèmes. Mais l'ambitieuse équipe de Pep Guardiola ne peut pas se louper une seconde fois, après sa surprenante sortie de route à domicile contre Lyon il y a deux semaines.

Elle se déplace en Allemagne pour affronter Hoffenheim, accroché par le Shakhtar Donetsk en ouverture des phases de poule mais qui reste sur un bon match nul face au Borussia Dortmund en championnat.

Dans les autres matches, le Bayern Munich voudra poursuivre à domicile son sans-faute face à l'Ajax Amsterdam, comme la Juventus à Turin face aux Young Boys de Berne. Les Italiens seront toutefois privés de leur star portugaise, Cristiano Ronaldo, exclu lors du premier match.

Le Real Madrid, son ancien club, se rend à Moscou pour défier le CSKA, sans son capitaine Sergio Ramos ni l'ailier Gareth Bale, touché aux adducteurs.


Avec AFP

XS
SM
MD
LG