Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sénégal

Macky Sall évoque "la projection vers les défis futurs, l'emploi des jeunes et la nouvelle monnaie Eco"

Adresse à la nation du Président Macky Sall, Dakar, 31 décembre 2019. (VOA/Seydina Aba Gueye)

Au Sénégal, Macky Sall a tenu la traditionnelle adresse à la nation. Pour les sénégalais rencontrés, les points retenus sont la projection vers les défis futurs, l'employabilité des jeunes et la nouvelle monnaie Eco.

Les Africains doivent préparer l'avenir et assumer leurs responsabilités à travers une intégration économique régionale plus forte et plus solidaire. C'est ainsi que le Président Macky Sall a expliqué le processus de création d’une monnaie unique ouest-africaine, l’Eco, à partir de 2020.

Macky Sall évoque "la projection vers les défis futurs, l'emploi des jeunes et la nouvelle monnaie Eco"
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:53 0:00


C’est une heureuse perspective d'après le Chef de l'État mais incomprise pour certains Sénégalais comme Pape. "Je pense que pour une question aussi importante que la devise monétaire ce qui devait se faire en amont n'a pas été fait".

Pour lui, il fallait au moins des discussions en interne au niveau du parlement ou bien au sein du gouvernement.

"Je sais pas s’ils l'ont fait ou pas mais en tout état de cause la question n'a pas été répercutée au niveau des populations", fulmine-t-il. Selon ce chef de famille, les populations ne savent pas ce qui se passe avec la monnaie Eco et le franc CFA.

"On voit juste le Président défendre ce que sa population n'a pas du tout compris et moi je ne comprends pas cette démarche", conclut -il.

Après 75 ans de son existence, le CFA - UEMOA s'efface au profit de l'ECO
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:04:45 0:00




Le chef de l'État Macky Sall a aussi annoncé le programme Sénégal propre, le durcissement des peines concernant le viol et la pédophilie mais également la mise en place des Centres départementaux de formation professionnelle pour lutter contre le chômage.

Et pour les jeunes comme Sokhna Deme, le président de la République doit passer à la concrétisation de toutes ses annonces "maintenant il faut poser des actes pour que l'on puisse croire à ce que dise nos chers politiciens" déclare d'emblée la Sénégalaise.

Elle note cependant quelques points qui l'ont beaucoup marqués "le Président a parlé de la création de 13 centres de formations professionnelle, il a également parlé de l'adoption d'une loi qui criminalise les viols contre les femmes et les jeunes filles et il a également parlé du Sénégal zéro déchet, le désencombrement et la création de brigade de désencombrement je crois que ça c'est de bonnes initiatives, c'est un pas en avant vers le futur quand même."

Le futur c'est justement l'un des points phares de l'adresse à la nation du Président Macky Sall. Le chef de l'État a partagé sa vision d’un développement solidaire et inclusif pour l’accès universel à l’eau et à l’assainissement, à l’électricité, aux services de transport, à la santé, et à l’éducation. Des objectifs fixés à l'horizon 2025.

Trop loin pour Boniface Sadio, "on ne doit pas se focaliser sur un futur qui est incertain, on doit se focaliser d’abord sur le présent". Pour lui, les questions de l'heure sont "Qu’est-ce que les Sénégalais sont en train de vivre?", "Est ce que tu as en premier lieu régler les choses les plus minimes des Sénégalais en fait?".

Boniface estime que quand le système est "défaillant" parce que des fois, "on met sur place des solutions par rapport à l'environnement par rapport à l'assainissement mais on remarque toujours qu’il n'y a pas de suivi". Cependant il garde bon espoir car pour lui, "sur ce que le Président vient de dire on peut avoir confiance qu’il pourra y avoir un suivi".

Au-delà de ces questions le chef de l'État Macky Sall a affirmé que la violence qui secoue actuellement le monde doit constamment rappeler au peuple Sénégalais la chance de vivre en paix, et la responsabilité de la préserver.

Pour le président Macky Sall, cette paix est un legs laissé les générations passées qu’il faut entretenir et transmettre aux générations futures.

Toutes les actualités

Tel un carton jaune, la mort de Pape Diouf interpelle les Sénégalais sur le Covid-19

Pape Diouf répond aux questions des journalistes lors d'une conférence de presse à Marseille, le 20 novembre 2014. (Photo: REUTERS/Jean-Paul Pelissier)

Pape Diouf, dont le succès au sein de l'élite du football a inspiré des millions de personnes, a une dernière fois captivé l'attention de ses concitoyens.

Le Sénégal a enregistré son premier décès lié au coronavirus: Pape Diouf, ancien président de l'Olympique de Marseille. La disparition de cette figure très appréciée du grand public plonge les Sénégalais entre tristesse et prise de conscience sur la dangerosité du Covid-19.

De Pape Diouf, les Sénégalais retiennent un homme qui a su se frayer un chemin dans un univers où peu d'Africains ont jusqu'alors évolué.

Pour Mame Matar Seck, Pape Diouf est une "référence pour tout jeune sénégalais et africain" car il est parti de peu pour "atteindre les sommets".

Ce jeune de la banlieue de Dakar estime que l'ancien haut cadre du football a excellé "dans le monde sportif qui est un monde de prédateur" et a su s’imposer comme "un bon agent de joueurs, un manager, jusqu’à devenir un président de club".

Ce que les Sénégalais retiennent de Pape Diouf
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:06 0:00


Au-delà des jeunes qui le considèrent comme leur idole, Pape Diouf était beaucoup admiré par les autres franges de la population.

Pape Sogui Diarra, commandant de gendarmerie à la retraite, estime que c'est une perte qui a touché chaque Sénégalais. "Quand il y a mort d’homme vraiment on ressent ça au plus profond de nous d’autant plus que ça concerne une personne emblématique qui est Pape Diouf", explique le vieil homme.

Avant d'ajouter avec fatalisme "ainsi va la vie, de Dieu nous venons et à Dieu nous retournons".

Selon cet ancien commandant de gendarmerie, le fait même que Diouf soit la première victime du pays devrait interpeller sur le sérieux de la pandémie. Il faut non seulement accepter ce qui est arrivé, mais aussi "en tirer des considérations."

Des considérations et des conclusions qui doivent permettre aux Sénégalais de prendre conscience du danger que représente le Covid-19. Le décès de Pape Diouf sonne déjà comme une piqûre de rappel pour les plus sceptiques.

Un fan déplore "une immense perte" après la mort de Pape Diouf
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:17 0:00

Pour Assane Djiba, cela va motiver les gens à se "préserver" contre le coronavirus car c'est une "maladie vraiment mortelle". Il espère que ceux qui croient que c'est "des blagues ou des intox" vont revenir à la raison.

Beaucoup de Sénégalais sont peinés par la disparition de Pape Diouf, une figure emblématique du sport.

Certains pensent qu'une personnalité comme lui soit le premier décès lié au Covid-19 va pousser les Sénégalais à faire plus attention et mieux prendre au sérieux cette pandémie qui frappe durement le monde.

La prise de conscience de la réalité du coronavirus qui découle de la disparition de Pape Diouf est donc l'acte final d'un vécu fort édifiant.

Sa portée s'inscrit bien au-delà du Sénégal.

Dans une tribune empreinte d'émotion, l'ancienne superstar des Black Stars du Ghana, Abedi Pele, a attribué son propre succès à Pape Diouf. "Pape a ouvert une porte et mis la barre très haut. Nous devons tous émuler son exemple", a-t-il écrit sur le site de nos confrères de la British Broadcasting Corporation.

Un fan déplore "une immense perte" après la mort de Pape Diouf

Un fan déplore "une immense perte" après la mort de Pape Diouf
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:17 0:00

Aide alimentaire d'urgence pour des millions de foyers

Aide alimentaire d'urgence pour des millions de foyers
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:08 0:00

Ce que les Sénégalais retiennent de Pape Diouf

Ce que les Sénégalais retiennent de Pape Diouf
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:06 0:00

Portrait de Pape Diouf, 1ère victime sénégalaise du coronavirus

Portrait de Pape Diouf, 1ère victime sénégalaise du coronavirus
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:06 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG