Liens d'accessibilité

Dernières nouvelles

Sénégal

Musulmans et Chrétiens sénégalais célèbrent Noël

Musulmans et Chrétiens célèbrent Noël
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:06 0:00

Musulmans et Chrétiens célèbrent Noël

Le Sénégal, abrite la plus grande mosquée d'Afrique de l'Ouest et compte 95% de musulmans. Malgré son strict respect de l'islam, à chaque Noël, les rues de la ville brillent des lumières de Noël. Comment les Sénégalais concilient-ils leur dévotion à l'islam avec leur amour de cette fête chrétienne?

Nombre d'enfants ne reçoivent pas de cadeau de Noël et ne cachent pas leur tristesse. Amina Ndiaye estime qu'il est essentiel de faire plaisir aux enfants durant cette fête, "ça fait un peu mal parce que l'enfant se frustre rapidement", soutient-elle.

Le pays de Macky Sall baigne dans la ferveur de Noël
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:22 0:00


La jeune dame affirme qu'un enfant qui voit ses amis avec des cadeaux devient facilement frustré. Pour Amina, c'est un déséquilibre causé par les parents qui refusent d'offrir des cadeaux à leurs enfants durant les fêtes de Noël.

Ibrahima Diop est d'accord qu’il faut acheter des cadeaux pour faire plaisir aux enfants. Mais pour ce père de famille, cela ne doit pas nécessairement être rattaché à la fête de Noël.

Pour lui, ce n'est pas une fête musulmane et les parents ne doivent pas attendre une fête pour faire des cadeaux à leurs enfants. Ibrahima pense que "le bon musulman doit le faire en dehors de Noël, régulièrement, pour au moins encourager ses enfants à l'école ou dans les daraas [écoles coraniques], etc".

Ce père de famille ne trouve aucun inconvénient à faire plaisir à ses enfants mais il ne veut pas lier "le fait de donner des cadeaux aux enfants musulmans lors d'une fête chrétienne."

De son côté, Serigne Falilou Mbaye juge que fêter Noël est devenu un impératif pour tout le monde à cause des règles de bon voisinage qui régissent les cordiales relations entre musulmans et chrétiens au Sénégal.

"Au temps, ça ne faisait pas partie de nos traditions, mais avec l'évolution, on ne peut pas ne pas le faire parce qu'on a des enfants, on a des voisins catholiques, donc on est obligé de le faire pour satisfaire nos enfants", affirme Serigne Falilou. Il ajoute que cela ne faisait pas partie "de notre culture parce qu'on n'est pas né chrétien pour fêter Noël, mais maintenant, on est obligé parce qu'on est très proches de nos frères catholiques".

Exemples de tolérance par le dialogue permanent avec les chrétiens, les musulmans sénégalais sont pourtant partagés à l'heure de fêter Noël. Certains estiment que la célébrer n'est pas forcément obligatoire, tout comme donner des cadeaux aux enfants. D’autres pensent qu'il est important de faire plaisir aux enfants en fêtant Noël au nom du vivre ensemble, qui est le socle des relations entre Musulmans et Chrétiens du Sénégal.

Toutes les actualités

Affaire Ousmane Sonko: "la confrontation est inévitable"

Affaire Ousmane Sonko: "la confrontation est inévitable"
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:25 0:00

Macky Sall a pris une dose du vaccin chinois Sinopharm

Macky Sall a pris une dose du vaccin chinois Sinopharm
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:01:01 0:00

Affaire Ousmane Sonko: "Tout potentiel adversaire est écarté"

Affaire Ousmane Sonko: "Tout potentiel adversaire est écarté"
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:02:52 0:00

Blanchiment d'argent: 3 pays africains placés sous surveillance

La Banque centrale du Maroc à Rabat, Maroc, 20 février 2020.

Le Maroc, le Sénégal, le Burkina Faso et les îles Caïmans ont été placés jeudi sous surveillance par le Groupe d'action financière (Gafi) pour leurs manquements dans la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

A l'issue d'une réunion plénière, cet organisme intergouvernemental a ajouté ces quatre pays à la "liste grise" des pays présentant des "déficiences stratégiques", mais qui ont pris l'engagement de mettre en oeuvre des plans d'action dans des délais impartis pour améliorer leur situation.

Depuis sa précédente réunion plénière en octobre, le Gafi a identifié des progrès réalisés par la plupart des autres pays sur cette liste grise, à savoir l'Albanie, la Birmanie, le Botswana, le Cambodge, le Ghana, l'Ile Maurice, le Nicaragua, le Pakistan, le Panama, l'Ouganda et le Zimbabwe.

Deux autres pays sur la liste grise, la Barbade et la Jamaïque, n'ont pas fourni de nouvelles informations au Gafi depuis octobre en raison de la pandémie de Covid-19.

Enfin, l'Iran et la Corée du Nord restent sur la liste noire des pays non coopératifs en matière de blanchiment d'argent, de financement du terrorisme et de prolifération d'armes de destruction massive.

Le Sénégal lance sa campagne de vaccination contre le Covid-19

Le Sénégal lance sa campagne de vaccination contre le Covid-19
Attendez s'il vous plaît

No media source currently available

0:00 0:03:09 0:00

Voir plus

XS
SM
MD
LG