Liens d'accessibilité

Liverpool tenu en échec pour son retour en Ligue des champions


Fernando Varela du Real Betis en duel avec Mohamed Sissoko de Liverpool au cours du match de la Ligue des champions entre leurs équipes au stade Manuel Ruiz de Lopera à Séville, Espagne, 13 septembre 2017.

Après deux ans d'absence, le retour de Liverpool en Ligue des champions s'est soldé par un match nul 2-2 contre Séville, mercredi à Anfield pour la première journée.

Après leur vilaine sortie de route contre Manchester City samedi en championnat (défaite 5-0), les hommes de Jürgen Klopp, qui fêtera bientôt ses deux ans à la tête des Reds, se devaient de réagir et faire oublier ce dérapage.

Etait-ce l'émotion des retrouvailles avec la plus prestigieuse compétition européenne ? Ou l'absence du Brésilien Philippe Coutinho sur le terrain au coup d'envoi ? Les Reds ont en tout cas manqué l'occasion de bien se lancer en C1.

Le match avait commencé de la pire des façon pour les hôtes, menés dès la 5e minute. Sur la première action de Séville, le Français Wissam Ben Yedder coupait un centre d'Escudero venu de la gauche après une défaillance collective de la défense des Reds, mais surtout un gros raté de Lovren.

Contrairement à samedi face à City, les Reds ne se sont pas effondrés et ont répliqué grâce à la vitesse de leurs attaques qui ont fait beaucoup de mal aux Sévillans.

Et à la 21e minute, Firmino, qui jouait là son premier match de poule en C1, a égaliser en marquant pour l'occasion son quatrième but de la saison.

Liverpool prenait même l'avantage après la demi-heure de jeu grâce à l'Egyptien Mohamed Salah, dont le tir puissant a pris de court Rico après une déviation involontaire de Kjaer (37e).

A ce moment, Liverpool semblait parti pour mettre Séville KO.

Mais la deuxième période a été beaucoup plus équilibrée et les Sévillans, redoutables d'efficacité, sont parvenus à égaliser en deuxième période sur leur deuxième tir cadré de la rencontre. Après une longue touche côté gauche, Correa parvenait à tromper Karius (72e).

Et l'entrée en jeu de Coutinho, pour sa première apparition de la saison, à un quart d'heure de la fin, n'a pas permis aux Reds d'arracher un succès.

Ils pourront sans doute se consoler grâce au résultat de l'autre match du groupe E, qui s'est également terminé sur un nul 1-1 entre le Spartak Moscou et Maribor.

Mais ils pourront également regretter le penalty manqué juste avant la pause par Firmino, dont le tir a échoué sur le poteau.

Avec AFP

Facebook Forum

XS
SM
MD
LG